La fatigue est-elle une émotion?

Une nouvelle revue de littérature a été faite sur la fatigue par Tim Noakes. J’ai déjà parlé de Tim Noakes et de son modèle du ”gouverneur central” dans cet article. Toutefois, rien ne vaut un article bien détaillé par M. Tim Noakes lui-même.

Voici donc le titre de l’article en question: Fatigue is a Brain-Derived Emotion that Regulates the Exercise Behavior to Ensure the Protection of Whole Body Homeostasis. 

Intéressante théorie n’est-ce pas? Je n’ai malheureusement pas encore lu l’article, mais je le ferai au cours de la fin de semaine, mais je tenais à vous donner la possibilité de le lire en téléchargeant ce fichier: fatigue by Tim Noakes.

Évidemment, avec un modèle aussi audacieux, Tim Noakes a aussi ses détracteurs… Et vous, qu’en pensez-vous? La fatigue est-elle une émotion?

4 réflexions au sujet de “La fatigue est-elle une émotion?”

  1. Tu peux le traduire ?
    Moi, ça me fatigue de lire en anglais !
    C’est certainement un mode de protection de mon cerveau contre la débilité ambiante !

    Répondre

Laisser un commentaire