Retombées économiques du Défi Entreprises !?

La semaine dernière, un de mes bons amis et ancien coloc (!), Simon Bouchard, m’a posé une question bien simple : connais-tu l’impact économique du Défi Entreprises?

Je dois avouer que je ne m’étais jamais posé la question, mais que c’était certainement un sujet intéressant.

J’ai donc fait une recherche sur les coûts de la sédentarité et je suis tombé rapidement sur un excellent article de Valérie Lesage : La sédentarité, un danger physique et économique.

Dans son article, elle mentionne une étude de Jan Janssen, qui stipule que “les coûts directs, indirects et totaux de l’inactivité physique au Canada en 2009 sont de 2,4 milliards, 4,3 milliards et 6,8 milliards de dollars, respectivement. Ces valeurs représentent 3,8 %, 3,6 % et 3,7 % des coûts totaux des soins de santé.”

Prenant cela en considération et sachant que les participants au Défi Entreprises font en moyenne une heure d’activité physique supplémentaire par semaine pendant les 3 mois qui précèdent et les 3 mois qui suivent le Défi, j’ai essayé d’évaluer quel impact peut avoir le Défi Entreprises.

Avec une heure d’activité physique par semaine, on est à 66% du minimum requis pour être considéré “actif”.

Si on ramène le coût par personne de la sédentarité, on arrive à 194$ par canadien. Multiplions par 50% pour tenir compte que ce n’est pas tous les participants au Défi Entreprises qui atteignent 1 heure d’activité physique par semaine et que plusieurs d’entre eux sont déjà actifs. Nous obtenons environ 97$ épargnés par les gouvernements par participant au Défi.

Au cours des 4 dernières années, 15 000 personnes ont participé au Défi, ce qui nous permet de penser qu’à terme, environ 1 500 000$ seront épargnés par les différents paliers de gouvernement en soin de santé.

Ce chiffre est relativement conservateur, car il ne prend pas en considération les gains en productivité et la diminution de l’absentéisme dans les entreprises participantes.

Je dois vous dire que face à ces chiffres, je ressens un mélange d’étonnement et de fierté. Je suis fier de toutes ces entreprises qui ont décidé de s’engager à fond dans une démarche pour offrir un environnement de travail sain et actif. Je suis fier de tous les participants qui sont devenus plus actifs et qui ont pris leur santé en main. Bravo à tous!

Si vous désirez impliquer votre entreprise, il reste quelques places pour des entreprises pour le Défi de Trois-Rivières et de Montréal.

1 réflexion au sujet de « Retombées économiques du Défi Entreprises !? »

  1. En plus tu ne compte pas ceux, qui par l’effet d’entrainement, on commencé à faire de l’activité physique. Dans ton ”étude” ne son pas compté le chum, la blonde ,l’ami, qui voyant qu’une personne de leur entourage qui ma foi à l’air bien partie pour se mettre en forme grâce au défi Entreprise ,ça lui donne le goût aussi de s’y mettre …Et s’y met! Effectivement bravo à ceux qui s’y mette mais aussi à ceux (toi inclus!) qui qui s’implique pour faire démarrer la machine…

    Répondre

Laisser un commentaire