Harricana

La Malbaie, Charlevoix

Il y a quelque chose dans l’air. Une “vibe” inexplicable. À chaque année depuis 7 ans c’est pareil, on sent une fébrilité dans la ville de La Malbaie. Restos, hôtels, campings, n’essayez pas de trouver de la place à moins d’avoir réservé un an d’avance. Les loups sont en ville. Où je travaille, la place est bondée, Québécois, Français, Belges, Espagnols, Japonais, etc. Ces gens sont tous ici pour la même raison, mettre un pied en avant de l’autre. Ils se réunissent pour l’une des épreuves les plus exigeantes de l’est du Canada; l’Ultra-Trail Harricana. Cette mythique course en montagne devenue un incontournable en Amérique du Nord. Le temps d’un week-end, La Malbaie pèse sur “pause” et se met en mode “Harricana”.

Harrica quoi?

La course prend son nom en honneur du Raid de motoneige Harricana, l’une des courses les plus prestigieuses du genre qui avait lieu dans les années 1990. Un parcours à relais de 2000 km partant de Montréal et allant jusqu’à Radisson (Baie James).

Créée en 2011, l’Ultra-Trail Harricana (l’UTHC) est une course en sentier qui a lieu au Mont Grand-Fonds, un centre de ski situé tout près de la ville de La Malbaie, au Québec. Les sentiers empruntent les pistes de ski de fond du centre de ski Grand-Fonds, la Traversée de Charlevoix et le Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie. L’événement est une course qualificative pour l’Ultra-Trail du Mont-Blanc et la Western States 100. Le 5 novembre 2015, l’Ultra-Trail Harricana a rejoint les courses dites «Futures» de l’Ultra-Trail World Tour, et a été intégrée au circuit officiel en 2017.

Personnellement, je suis une fan incontournable de cet événement. On connait tous mon faible pour les ultra trails. 😉 J’adore y passer tout le week-end à regarder les gens lors de leur arrivée. Je trouve cela magnifique de les voir se surpasser et pleurer de fierté. Y’a de la grosse émotion dans l’air et aussi dans les mollets! Cette année, ils étaient près de 2200 (500 de plus que l’an passé) coureurs à prendre différents départs. Je me contente de les regarder pour cette année. L’événement est un feu roulant nuit et jour. À 2 h du matin samedi, ils seront près de 300 athlètes amateurs et élites à prendre le départ de l’épreuve reine. Un parcours de 125 km de forêt et de montagnes. D’une station de ravitaillement à l’autre, les plus rapides finiront par passer la ligne d’arrivée au Mont Grand-Fonds au bout de plus de 13 heures de course. Les plus lents prendront autour de 24 heures, arrivant au milieu de la nuit suivante. Peu importe leur temps, ils ont tous mon admiration. Ils ont une force mentale incroyable. L’ambiance est là, la bonne bouffe de Charlevoix aussi. Les gens sont heureux. Ce n’est pas seulement une course, c’est un festival d’activités pour toute la famille. Spectacles de musique, gym sur place, service de garde, village d’exposants, tout y est pour divertir petits et grands et ce, jusqu’aux petites heures.

Chapeau à l’équipe. Il faut une organisation hors pair pour que cette course soit sans faille. Les bénévoles y sont pour beaucoup!!! Ils étaient plus de 300, sourire aux lèvres et toujours un beau mot d’encouragement, ils sont une nécessité! Sans eux rien n’est possible. L’équipe du comité d’Harricanca a mis sur pied un programme spécial pour eux, ce qui les incite à revenir d’année en année. Belle initiative de leur part. Chapeau aussi à leur volet social en soutenant de nombreuses causes. Le soutien prend la forme d’implication directe en bénévolat, service-conseils ou encore de partage d’outils et d’expertise. Il se concrétise aussi à l’occasion par un soutien financier ou par une offre en visibilité et rayonnement social.

Pour ma part, je salue et félicite l’organisation pour ce succès annuel. Je tiens aussi à dire bravo à tous les loups qui se sont dépassés. Particulièrement à Eric G, Raphaël et Eric L. Vous ne cessez de m’épater et vous donnez le goût aux autres et à moi de me fixer des objectif et de me battre pour les atteindre.

Merci les gars!

Laisser un commentaire