Les 10 meilleurs blogues de course à pied

Nous prenons énormément de plaisir à développer notre blogue, Course à pied.ca. Par contre, puisque nous ne sommes pas des jaloux, aujourd’hui, nous vous invitons à « aller voir ailleurs ». Découvrez 10 blogues que je trouve particulièrement intéressants…

Top 5 anglophone :

1. Le blogue de Reil Coolsaet

Reid Coolsaet est un coureur canadien qui s’était qualifié pour les Olympiques de Londres en 2012. En plus de courir très vite, l’athlète écrit très bien! Son blogue est bourré de contenu amusant, et surtout très diversifié!

2. RunBlogger

Pete Larson est un professeur d’anatomie et de physiologie de l’effort au Saint Anselm College. Il offre donc un point de vue hautement scientifique de la course à pied. C’est d’ailleurs ce qui rend ce site si intéressant. Il s’intéresse notamment aux chaussures minimalistes ainsi qu’à leurs effets sur la technique de course d’un athlète.

3. Sweat Science

Ce blogue ne porte pas que sur la course à pied, mais également sur tout ce qui entoure la science du sport. Les propos énoncés sont toujours accompagnés d’études scientifiques approuvant les dires. De plus, on y fait le point sur plusieurs mythes qui perdurent…

4. Science of running

Ce blogue discute également de sciences, mais il se concentre davantage sur la performance en course à pied. Ce dernier était mon favori jusqu’à ce que l’auteur, Steve Magness, ait obtenu un contrat pour travailler pour le Nike Oregon Project, car depuis, il ne met plus son blogue à jour aussi souvent…

5. Montréal Endurance

Montréal Endurance est un blogue que j’ai découvert il y a quelque temps seulement, mais que j’apprécie de plus en plus. Les articles traitent surtout d’athlétisme universitaire et de coaching. L’atmosphère offerte sur le site me semble vraiment agréable, je suis certain qu’il y a encore plus à découvrir!

Top 5 francophone

1. Trimes.org

Trimes est un blogue sur le triathlon, mais qui propose également plusieurs articles sur la cours à pied. Ils ont parfois des opinions tranchées, en plus d’écrire des articles-chocs!

2. Blogue de la Clinique du coureur

Ce blogue est animé par 2 passionnés de course que je connais bien : Lee-Manuel Gagnon et Blaise Dubois. Ils ne parlent pas seulement de chaussures minimalistes, mais aussi de plusieurs sujets reliés à la course à pied.

3.  Fred Brossard

Fred Brossard est un blogueur français ainsi qu’un journaliste pour la revue runners.fr. Il a notamment fait le review de plusieurs paires de chaussures minimalistes, ce qui fait donc de lui, une excellente référence avant d’acheter une nouvelle paire de chaussures!

4. Blogue du Rouge et Or

En ce moment, le Rouge et Or est l’équipe de l’heure sur le circuit universitaire au Québec. Il est fort intéressant de voir ce vidéoblogue, car les athlètes semblent prendre autant de plaisir à courir, qu’à animer ce blogue!

5. Blogue de François Drouin

Voici un blogue plus personnel, écrit par François Drouin, coureur d’expérience. Ce que j’aime de ce site, c’est que François écrit toujours avec son cœur, et comme il court toujours depuis longtemps, on en apprend beaucoup d’informations sur la course à pied des années 80!

6. Course à pied.ca

Hé oui, je me permets de nous ajouter! Parce que même si nous vous invitons à aller voir ailleurs, nous désirons quand même que vous reveniez nous visiter… 😉

15 réflexions au sujet de “Les 10 meilleurs blogues de course à pied”

  1. Salut Dan.

    Merci pour la plogue et merci de nous lire. C’est réciproque! Je suis un lecteur régulier de courseapied.ca et j’apprécie l’effort de vos articles.

    J’aimerais par contre, apporter une précision concernant Trimes.org. Le “M.E.S.” dans Trimes.org c’est bien pour “Moyennement Élitistes et Snobs” donc à prendre avec un grain de sel. L’objectif du blogue n’est pas diffuser les opinions tranchés et des articles chocs. Des fois, on manque de nuance. Je l’avoue. Mais si un produit suce, nous allons le dire sans retenue. Si un organisateur de course mérite une critique favorable, nous le faisons également. Malheureusement, plusieurs situations déplorables existent dans le triathlon dans la Belle Province. Des fois, si nous bloguons tout haut ce que les autres pensent tout bas, alors on se fait reprocher d’être négatifs et des “chialeurs” qui nuisent au sport. Mais la réalité demeure que si personne ne dénonce ce qui mérite d’être dénoncé, alors rien ne change. Du fait même, on s’ouvre à la critique et on s’assume. Nos efforts tentent également, sans prétentions, de défaire certains préjugés qui existent envers les triathlètes. Même si certains s’efforcent à les entretenir. De plus, nous avons un penchant vers la performance et un peu moins vers la participation, sans pour autant vouloir la dénigrer. Voilà!

    Au plaisir de se croiser sur le circuit (cherche le vert fluo)!

    Répondre
    • Avec plaisir je vais chercher du fluo! Par contre, ce ne sera pas dans des courses de triathlon avant un petit bout de temps 😉 Je crois aussi que vos articles sont parfois à prendre avec un grain de sel. Et je ne crois pas que votre attitude critique nuise au sport. J’y vois plutôt une façon de s’améliorer, mais c’est toujours difficile pour les adeptes du statut quo!

      Répondre
  2. Une liste très complète! Merci! Honnêtement je ne connaissais que La Clinique du Coureur. Disons que mon RSS feed d’articles intéressants est maintenant le Groupe Courir à Montréal sur Facebook! Par contre, je vais tenter de me trouver un peu de temps pour découvrir ces sites!

    Répondre
  3. Bonjour, j’ai commencé la course à pied…. avant-hier! Mes objectifs sont d’augmenter mon endurance musculaire et mon cardio. Mon temps à l’arrivée je m’en fous. Je ne veux pas courir plus que 2-3x semaine parce que j’ai d’autres sports.

    Mon idée était d’augmenter à chaque semaine la distance de 3km environ pour que mes pieds et mes muscles se renforcent tout en maintenant un pace peu élevé (7min/km) pour éventuellement courir un marathon. Quand mes muscles seraient fin prêts, j’augmenterais ensuite mon pace de course.

    Avant-hier, j’ai couru 9.4 km et j’avais très peu chaud, peu essoufflé, pas racké et pas d’ampoules. J’ai augmenté à 13.6 km en maintenant mon pace du début à la fin avec des petites douleurs dans les cuisses et un début d’ampoules,mais sans être essoufflé ni fatigué.

    Je prévois augmenter la semaine prochaine à 16km avec le même pace et ainsi de suite pour me rendre à 42.2km. Est-ce une façon réaliste de procéder? Je ne trouve rien qui appuie ma méthode parce qu’ils parlent presque tous de performance. Si je suis dans le tort, j’aimerais savoir pourquoi.

    Merci!

    Répondre
    • Ma crainte serait au niveau de la prévention des blessures. Si tu n’as jamais fait de course avant, augmenter aussi rapidement ton volume d’entraînement augmente ton risque de blessure. On recommande généralement d’augmenter de 10% le volume de course hebdomadaire.

      Répondre

Laisser un commentaire