Retour sur « le Grand Débat sur la Technique de Course »

Jeudi 14 mai dernier s’est tenu à Montréal le Grand Débat sur la Technique de Course auquel j’ai été convié en tant que panéliste. J’avoue que ce débat n’a pas modifié mon point de vue sur les meilleures pratiques en matière de techniques de course. C’était ma toute première expérience de débat d’expert. Je reconnais que j’aurais aimé être plus convainquant car suite au débat, plusieurs points me sont venus en tête, mais je n’ai pas été assez réactif pour les exprimer lors du colloque.

Le sujet sur la technique de course est vraiment passionnant. Par contre, nous manquons présentement de données scientifiques pour être plus précis sur cette technique. On peut créer son propre cadre théorique, mais la validité scientifique de ces recommandations est faible, voire nulle.

Voici les points que je ressors du débat :

1. « Coacher » la technique de course doit être la dernière intervention à planifier

Voici, dans l’ordre, ce que je propose pour améliorer la technique de course :

  1. Courir progressivement et plus souvent
  2. Courir et augmenter progressivement son volume hebdomadaire
  3. Réduire la chaussure progressivement (poids, drop, épaisseur de la semelle ou dénivelé…)
  4. Donner du temps aux 3 interventions précédentes!
  5. Augmenter la cadence

 

La technique de course dépend effectivement de plusieurs facteurs et le corps modifie sa technique et s’adapte en fonction de différents critères : la surface, la vitesse, la chaussure, l’expérience, etc. Puisque ces adaptations se font par elles-mêmes, je pense que «l’intellectualisation» de la technique de course est à éviter, ce qui revient à éviter de dire : « Tu dois arriver sur l’avant-pied / sur le talon ».

2. Personne ne sait vraiment ce qu’est une bonne technique de course

Si on est rigoureux d’un point de vue scientifique, on ne peut pas définir de manière précise une bonne technique de course.

3. Avant-pied versus talon

Laquelle de ces deux attaques est préférable d’un point de vue de la prévention des blessures?

Réponse : probablement l’attaque avant-pied.

L’attaque avant-pied réduit la vitesse de mise en charge verticale, ce qui pourrait contribuer à réduire le risque de blessures. Dans quelle proportion? Difficile à dire, mais ce n’est certainement pas le facteur le plus important.

 

Laquelle de ces deux attaques est préférable d’un point de vue performance?

Plus on regarde à l’avant d’un peloton, plus les chances de trouver des « attaqueurs » avant-pied ou mi-pied sont grandes. Il y a donc une corrélation entre l’attaque au sol et la vitesse. Y a-t-il donc un lien de cause à effet? Je suis quasiment convaincu du contraire…

 

Pour finir, ce fût un débat extrêmement intéressant, actif et amical et j’ai déjà hâte au prochain!

1 réflexion au sujet de « Retour sur « le Grand Débat sur la Technique de Course » »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.