Hommage à Serge Demers

Peut-être que le nom de Serge Demers ne vous dit rien, mais il vous a peut-être déjà pris en photo. Non, il n’était pas un paparazzi, mais plutôt un photographe très impliqué dans les événements de course à pied de la région de Québec.

La semaine dernière, nous avons appris le décès de Serge. Nous offrons nos condoléances à sa famille et à ses proches.

Après avoir annoncé la nouvelle aux photographes qu’il côtoyait régulièrement, nous avons pensé écrire, avec l’accord de sa famille, un article pour lui rendre un dernier hommage.

Serge était très apprécié de notre équipe. Il était discret, à son affaire, professionnel et rigoureux dans son travail. C’était facile et plaisant de travailler avec lui.

Voici ce que ses collègues photographes avaient à dire de lui :

Muriel Leclerc

Serge était un chic type du genre dont on veut se faire l’ami. Dès le premier contact, c’était comme si on le connaissait depuis des lustres. Toujours premier arrivé sur place le matin d’une course, souriant pour nous accueillir et nous piquer une jasette, il aimait bien rigoler. Je suis contente d’avoir autant ri avec lui. Ces souvenirs me font encore sourire.

Keith Chiasson

Crédit photo : Muriel Leclerc

Cher Serge, je me rappelle très bien notre première rencontre, avec ton pas nonchalant, mais déterminé, pour une première collaboration en photographie. Tu étais avide de savoir comment on allait procéder, quels étaient les éléments importants à capturer, où il fallait aller.

Au premier instant, j’ai vu le sérieux dans ton approche, mais aussi la passion qui t’habitait. J’ai vu quelqu’un qui voulait savoir, apprendre, et vivre cette passion. S’ensuivirent de nombreuses occasions de discuter d’enfants, de photos et de boulot, entre deux parties de Basketball, ou en mangeant un sandwich, assis sur le sol, après une course.

J’ai pu savoir à quel point tu aimais ta vie, ta femme et tes enfants. Je me considère privilégié de t’avoir connu. 

Serge, mon collègue, mon ami, tu vas me manquer.
Prends de belles photos là-haut pour nous.

Nancy Vézina

Parfois il y a des gens qui passent dans nos vies. Parfois trop vite. Serge était un collègue sympathique, sage et généreux avec moi. Il arrivait en même temps que moi à 6 h sur le site de course. Il était un très bon photographe. Il aimait voir les gens travailler sur le site des courses. J’adorais l’accueillir. Je pensais te revoir en 2021 Serge. Maintenant, à chaque Défi, je vais te regarder là-haut et j’espère que tu vas venir me faire un petit clin d’œil.

Olivier Mura

Serge, c’est le gars sympa, drôle et bon vivant qui aimait la vie.

« Je me sens chanceux d’avoir collaboré avec toi sur autant d’événements ensemble mon ami, c’est un privilège. Je suis heureux d’avoir partagé ces bons moments avec toi. J’en garde d’excellents souvenirs. Même là-haut, continue à propager ta bonne humeur. Tu as de la place à l’infini pour nous réaliser des belles photos, tout est possible. »

5 réflexions au sujet de “Hommage à Serge Demers”

  1. Serge,
    On se connaissait pas. Mais j’ai très bien connue Catherine. Une fille humoristique, joviale, une très bonne personne.
    Donc ce que perçoit de toi est égal et non moins. Veille sur tes 3 magnifiques amours pour l’éternité .

    Répondre
  2. Serge a été notre photographe officiel pour au moins dix party de Noël pour Renodepot et tout le monde était stupéfait de voir d année après année ses photos, de magnifiques photos..mais surtout de tres très beau souvenir.
    Nous avons apprécié sa collaboration et sa générosité mais surtout son professionnalisme. Merci pour tout ….on t aimes tellement xxx

    Répondre
  3. J’ai côtoyé Serge une fois au défi YQB 5km comme pigiste. J’en conserve le souvenir d’un homme passionné et généreux. Toutes mes sympathies à sa famille et ses amis.

    Répondre
  4. Serge était un compagnon de travail chez Réno Dépôt Beauport depuis l’an 2000, Serge m’a enseigné la peinture dans ces moindre détails, je l’appréciais énormément, on se moquait à l’occasion de certains clients, Serge était insulter lorsqu’un client ne lui disait pas “Bonjour” en commençant la conversation, il avait un sens de l’humour qui nous faisais rire, il est aller rejoindre son Jean-Yves qui m’a enseigné aussi la peinture.
    Tu es parti trop vite sans se dire au revoir et à demain, car lorsque tu travailles 40 heures semaine à côtoyer la même personne, on la connait, on connait ses points forts et sensibles.
    Serge me répéter souvent qui voulait voir grandir ses enfants pour savoir qu’est-ce qu’ils feraient plus tard (leurs carrières et leurs études).
    Son Philou (Philippe), sa Juju (Juliane) et sa Cathou (Catherine) faisait partie de ses conversations et on s’informait souvent comment va les enfants et Catherine.
    Catherine, si tu lis ce message, je pense souvent à toi, si tu veux jaser quand tu en sentira le désir tu peux me téléphoner ou m’écrire, je serait toujours là pour vous 3.
    Il n’y a pas une seule journée sans que je pense à Serge, je me sens des fois triste, je me remémore nos bons et mauvais coups, nos blagues de “Cul”.
    On sait vraiment amuser en travaillant ensemble et je ne t’oublierai jamais.
    Christian qui vous aime et qui pense aux enfants et à Catherine et je vous envoie des ondes positives et plein d’énergie.
    Bisou xxx

    Répondre

Répondre à Soniavermette Annuler la réponse