Promenade avec son chien : étiquette

L’adoption d’un partenaire canin a vraiment connue une hausse fulgurante au cours de la dernière année : le confinement lors de la pandémie a certainement joué un rôle majeur dans ce phénomène.

En tant que propriétaire de chien (Chum, pour les intimes), je peux vous confirmer que l’adoption d’un chien vient avec une multitude de responsabilités : autant envers votre partenaire canin, qu’envers la population en général. Voici donc quelques conseils afin de rendre votre promenade, celle de votre chien et celle des autres randonneurs agréable :

Gardez votre chien en laisse dans les endroits publiques

Au risque de me faire lancer des roches par des propriétaires de chien qui ne gardent jamais leur chien en laisse, je suis d’avis que, si votre chien n’est pas en permanence à une distance moindre de 1 mètre de vous et qu’il n’écoute pas au doigt et à l’œil, vous devez le garder en laisse.

« Ah, mais il est super fin et aucunement agressif ». Ok, mais Michel, 47 ans, qui n’aime pas vraiment les chiens, ne le sait pas lui et votre chien « super fin et aucunement agressif » a été curieux, s’est rendu trop prêt et a gâché la randonnée paisible de Michel. Il risque de se plaindre et qui sait, peut-être que d’ici quelques années, les chiens seront interdits dans votre parc préféré.

Au fil des années, j’en ai rencontré des randonneurs et, bien que Chum soit constamment tenu en laisse dans des endroits publiques, j’ai noté des gens craintifs malgré le contrôle entier que j’exerce sur celui-ci.

« Ouin, mais c’est vraiment plate pour mon chien si je lui enlève sa liberté ». En effet, il peut ressentir un peu de déception face à une restriction de liberté dans les premiers temps, mais on parle du respect d’autrui. Vivre en société, c’est aussi ça. Et entre vous et moi, le désir ultime de votre chien consiste simplement à prendre l’air à vos côtés!

Il y a également une foule d’avantages supplémentaires à garder son chien en laisse : éviter les rencontres non-amicales avec un autre chien ou encore une bête sauvage, éviter les fuites et/ou accidents, éviter qu’il s’éloigne sur des terrains privés, etc.

P.S. La tenue du chien en laisse est maintenant obligatoire dans les endroits publiques de la province de Québec. Soyez avisés!

Nettoyez les besoins de votre chien

Avec la hausse d’adoption, on a dénoté une nette augmentation d’excréments laissés au sol dans les endroits publiques. C’est inacceptable selon moi. Encore là, on parle de respect d’autrui et de vie en société. Piler dans une crotte, c’est tannant pour TOUS, mais j’imagine que les gens qui n’ont pas de chien ou qui n’apprécient pas vraiment leur compagnie trouvent ça davantage tannant !?!

Ramasser les besoins de votre chien dans un sac pour finalement les laisser aux abords du sentier, n’est pas une pratique plus acceptable. On parle d’un temps de décomposition extrêmement long en plus de la pollution visuelle! Oh, et tant qu’à y être, ensevelir le besoin de votre chien sous la neige n’est guère plus approprié. Imaginez le cimetière d’excréments lors de la fonte des neiges au printemps!

Il est donc indispensable de respecter ces quelques règles, de se renseigner et de se conformer aux restrictions afin de partager de façon harmonieuse les sentiers avec les autres randonneurs. On a tellement de beaux espaces au Québec et il est de notre responsabilité de les garder propres et sécuritaires pour tous!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.