Mythe 17 : la banane est l’aliment idéal pendant l’effort

Banane et sport semble être un mélange naturel depuis plusieurs années. Dans plusieurs sports que j’ai pratiqué, je me suis fait suggérer de manger des bananes avant/pendant/après l’entraînement ou la compétition. J’ai suivi ce conseil un peu aveuglément au début et lorsque je me suis rendu compte qu’il était plus ou moins fondé, j’ai abandonné la banane, au grand désarroi de tous les pro-banane (et il y en a plusieurs!!). Certaines grandes compétitions proposent même des morceaux de banane aux points de ravitaillement. De quoi tomber dans les bananes!

Juste pour vous donner une idée de la popularité de la banane, voici quelques articles que j’ai trouvé grâce à google :

la banane- aliment miracle?
Voici donc les informations nutritionnelles pour une banane  moyenne (115g), mûre :
 Voici les avantages souvent annoncés de la banane :
Digeste
Suis-je le seul à trouver que c’est plutôt le contraire? Oui, la banane est digeste, si on la compare à un Big Mac, ou encore à une poutine. Elle est aussi probablement plus digeste qu’une orange ou un bol de noix. Par contre, selon mon estomac, elle n’est pas du tout aussi digeste que du pain, un bagel ou une « barre tendre ».
Énergétique
Pratiquement partout on annonce la banane comme un fruit très énergétique. C’est vrai qu’elle contient plus de calorie par gramme que la plupart des fruits, mais c’est loin d’être un aliment très énergétique, comme nous le verrons plus tard.
Prévient les crampes
C’est vrai que la banane est riche en potassium et en magnésium, deux électrolytes (sels minéraux). Si les électrolytes prévenaient vraiment les crampes, ce serait un avantage, mais rien n’est moins certain, comme je l’ai déjà exposé dans cet article sur les crampes.
 Comparons cela à une banane deux tranches de pain blanc (72g) :
  • 180 calories (250 calories/100g)
  • 6 g de protéines
  • 36 g de glucides
  • 1,5 g de lipides
  • 2 g de fibres
  • Index glycémique : 70-75 (source: glycemicindex.com)

Ce qu’on remarque, c’est que le pain est plus dense en calorie, ce qui est un avantage lorsqu’il faut s’alimenter pendant le sport. Son index glycémique est aussi plus élevé, ce qui signifie que les glucides contenu dans le pain sont absorbés plus rapidement que ceux de la banane. En plus, personnellement  je trouve que deux tranches de pain se digèrent beaucoup mieux qu’une banane. Considérant cela, je ne vois pas pourquoi on suggère si souvent de manger des bananes pendant un effort.

Je suis d’avis que la banane fait certainement partie d’une alimentation saine et qu’elle est un meilleur aliment que le pain blanc pour la consommation quotidienne. Par contre, lors d’une épreuve sportive, ce n’est pas nécessairement un aliment de choix.

Et vous, êtes -vous des fans de la banane?

Vous aimeriez découvrir d’autres mythes sur la course à pied? On a écrit un ebook complet sur le sujet. Pour le télécharger, cliquez ici.

17 réflexions au sujet de “Mythe 17 : la banane est l’aliment idéal pendant l’effort”

  1. En tk pour ma part c’est banni à vie les bananes pendant les courses! Coincidence ou non mais la seule fois oû j’ai eu un poing en courant c’est environ 2 km après avoir mangé la banane qu’ils donnaient au demi des 2 rives…

    Répondre
  2. À mon avis, la banane est une excellente source de glucides. Elle contient en effet la même quantité de glucides que deux tranches de pain. Je suis d’avis qu’il faut choisir une banane assez mûre car les glucides seront plus vites absorbés. Le pain blanc se digère très rapidement. Certaines personnes ne tolèrent que des glucides sous formes de liquides ou de gels, plus faciles à digérer si on est stressé. Il y a des différences individuelles. Je ne prendrais jamais de banane ni de pain pendant une course, mais pour un entraînement à faible intensité, sur velo, c’est parfait pour moi. Voilà mon avis sur les bananes!

    Répondre
  3. Je trouve que tu as raison pour le pain par rapport la banane. Moi, je prefere une barre tendre nutrigrain durant la course. C’est bon au gout, c’est mou et ca se digere bien. En plus, on les trouve facilement et c’est meilleur marche que les gels. Je les utilise durant mes longues sorties. Je garde les gels pour les marathons.

    Répondre
  4. 1) A mon avis, les recherches ne sont pas claires. Donc je suis daccord que c’est pas garanti que les bananes sont ‘idéales’.
    2) Moi j’en mange pas pendant les éfforts que ça soit un 10km ou un 50km.
    MAIS
    1) Que suggérez vous pour ceux qui en mangent pendant leurs efforts?
    2) Je crois sincèrement qu’un aliment simple et entier sera toujours le meilleure choix quand on compare a un quelque chose (je n’ose même pas employer le terme ‘aliment’) de manufacturer, qui ne ressemble pas vraiment a de la ‘vrai’ nourriture, et qui contient toute sorte de produit chimique. Ceci inclue n’importe quel pain qui est fait a partir de plus de 4 ingrédients….

    Répondre
  5. @Karine, je crois que tu n’est pas la seule à avoir eu des problèmes avec les bananes…
    @Véronique Une banane en faisant du vélo à faible intensité, je suis d’accord! Par contre, je ne vois pas l’intérêt de faire la promotion de la banane plutôt que d’un autre fruit dans ce cas… @François, je garde aussi les gels pour les marathons!
    @Mike Je suis d’accord avec vous, dans la vie de tous les jours, vaut mieux privilégier des aliments «entiers». Par contre, lors de compétitions ou d’entraînement en endurance, je préfère manger des aliments plus faciles à digérer…

    Répondre
  6. J’aime bien les bananes avant une course (> 20km), ou des petits bouts pendant. Je trouve ça plus facile à manger que du pain blanc, qui est trop sec lorsqu’on a déjà un peu soif. La banane descend toute seule.

    Répondre
  7. J’ai remarqué que dans mon cas, une banane trop mûre est difficile à digérer mais OK si elle est tout juste mûre… J’aime bien ce fruit, mais pas nécessairement avant ou pendant l’entraînement. À chaque personne de trouver ce qui lui convient !

    Répondre
  8. Je suis une sportive du dimanche. En fait, je me classe entre sportive du dimanche et une vraie sportive. La parenthèse est fermée.

    Mon objectif est un demi marathon. Je ne fais pas de compétition. Lorsque je cours >10km, je me prépare quelques morceaux de banane que je mange durant ma sortie. Tout allait bien jusqu’à aujourd’hui pour une séance de 16km. Vers 14/15km, j’ai eu une crampe à l’estomac. J’ai du m’arrêter et marcher un peu avant de terminer ma séance.

    Arrivée chez moi, j’étais mal en point. Voilà pourquoi je suis tombée sur ce site… J’ai fait une recherche « banane et course à pied ».

    Maintenant, je ne suis plus certaine si je vais continuer avec de la banane ou non…

    Des suggestions ?

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.