La chaussure de course la plus rapide au monde

Le monde l’attend depuis très (trop) longtemps. La voici, la formidable chaussure qui vous fera battre votre record personnel :

Belle chaussure, n’est-ce pas?

Vous ne voyez rien?

C’est normal.

Récemment, je suis «tombé» sur l’excellent blogue d’Alex Hutchinson qui a commenté cette étude de l’Université du Colorado. Ils avaient déjà remarqué qu’il est probablement plus efficace de courir avec une chaussure d’une masse x que de courir pieds nus avec une masse x attachés aux pieds. Ils ont donc tenté d’évaluer l’effet de la partie absorbante de la chaussure sur l’efficacité. Ce qu’ils ont trouvé est assez intéressant et concorde avec mes propres impressions. Voici les résultats :

Les coureurs, qui devaient être habitués à courir pied nus (minimum 8km par semaine) et qui devaient avoir une foulée mi-pied couraient sur un tapis roulant dans quatre conditions différentes :

Avec des Nike Free
Pieds nus
Pieds nus sur le tapis roulant auquel ils avaient ajouté une couche d’EVA de 10mm d’épaisseur
Pieds nus sur le tapis roulant auquel ils avaient ajouté une couche d’EVA de 20mm d’épaisseur
D’après vous, quelle fut la condition la plus efficace ?

Coût métabolique de courir avec des chaussures ou pieds nus

La condition la plus efficace au niveau énergétique était « pieds nus avec 10mm de coussin ». La deuxième condition la plus efficace était avec un coussin de 20mm, mais la différence avec la condition pieds nus n’était pas significative. Viennent ensuite la condition pieds nus sur un tapis dur puis la condition avec chaussures. Pourquoi est-ce que la condition pieds nus est la plus coûteuse en terme d’énergie? Bonne question. Probablement qu’une partie du coût supplémentaire vient de la nécessité de modérer l’impact. En effet, le temps de contact au sol est plus long ( 0.231 ms en moyenne ) dans la condition pieds nus que dans la condition 10mm ( 0.225 ms en moyenne ). Aussi la fréquence de foulée est plus élevée dans la condition pieds nus (200,5 pas par minute) que dans la condition 10mm (199,9 pas par minute). Les différences sont faibles, mais si la fréquence est plus basse et que le temps de contact au sol est plus long, j’ai tendance à croire que c’est parce que le corps doit absorber le choc sur une plus longue durée. (Hypothèse) Ainsi, probablement que le centre de masse du coureur descend plus bas, ce qui fait qu’avec la même énergie lors de la poussée, il ira moins haut et donc moins loin.

Je l’ai dit ça fait assez longtemps, je pense qu’un peu de coussins nous permet de courir plus vite. D’un autre côté, la tendance semble indiquer qu’un coussin puisse faire augmenter le risque de blessure. La vérité serait-elle au milieu (comme d’habitude)?

 

15 réflexions au sujet de “La chaussure de course la plus rapide au monde”

  1. Pourriez-vous faire un billet sur la meilleur chaussure pour prévenir les blessures aux genoux … J’ai déjà des saucony triumph 9 (8mm) et après un marathon en mai et un demi en septembre + l’entraînement qui vient avec j’ai une tendinite de la patte d’oie . Je me demande maintenant si je dois faire l’achat de saucony kinvara 4mm .

    Merci a l’avance

    Nathalie

    P.s. J’aime beaucoup votre site.

    Répondre
    • Bonjour Nathalie. Malheureusement, je ne peux pas faire de billet sur la meilleure chaussure pour prévenir les blessures aux genoux, car… je ne la connais pas. En plus, c’est difficile pour moi de vous conseiller une chaussure sans vous voir courir et sans voir votre pieds, etc. La Kinvara est une très bonne chaussure. En ce qui concerne la patte d’oie, je ne pense pas qu’une chaussure plus minimale (moins haute et moins de drop) puisse nuir. Je vous suggère de consulter un physiothérapeut. Notamment, à la Clinique du coureur, ils sont spécialisés en course à pied.

      Répondre
  2. Daniel,

    Quelle est l’expérience des coureurs avec la course pied nus? Depuis combien d’années courent-ils pieds nus? Arrivent-ils à courir un demi-marathon ou marathon pieds-nus? Quel pourcentage de course est faite pieds-nus l’été (je présume les coureurs sont du Colorado)?

    Aussi. Quelle chaussure peut donner les même résultats que le pieds nus sur un tapis roulant auquel on a ajouté 10 mm de coussin?

    Pour illustrer un peu ce que mes questions impliquent je suggère d’aller visionner les vidéos super ralenti que Peter Larson (runblogger) a publié sur cet article. On peut y voir que la stabilisation ne se fait pas tout le temps à la même vitesse aussi. Est-ce que ça a un impact positif ou négatif globalement?

    http://www.runblogger.com/2012/10/critique-me-posterior-views-of-my-form.html

    Répondre
        • Complément d’information la personne en question a un entraineur qui a entrainé des athlètes qui ont fait les Jeux Olympiques. Le coach a filmé et fait une analyse de sa biomécanique pieds nus et avec différentes chaussures. En conséquence quand il dit que ça influence sa biomécanique c’est en fonction des références que du coach…

        • Il parle de la première phase qui est l’autre étude.

          Comme on ne sait pas comment étaient fixés les poids il est difficile de juger à la place des participants à l’étude.

          Aussi étrange que ça puisse te paraître ce n’est pas si simple de courir pieds nus ou même avec des bas sur un tapis roulant. Par exemple, le modèle que l’on au Gym où je travaille à des points de frictions qui font que la température de la courroie augmente. Résultat comme l’un de mes collègues l’a constaté. Ayant oublié ses chaussures il s’est dit si Luc le fait pieds nus je peux le faire avec des bas. Par contre il y a oublié deux détails important. Primo, je prenais une pause à toutes les 3 à 5 minutes pour refroidir mes pieds sur le plancher froid du Gym. Secundo, j’alternais ma position latéralement de façon à éviter la section la plus chaude de la courroie.

          Bref c’est pas mal plus confortable pour moi de courir dans les rues de Québec après le nettoyage printanier que de courir sur ce genre de tapis roulant.

          Comme j’ai écrit il a une référence au fins de comparaisons pour juger si ça affecte sa biomécanique peu importe ce qu’il croyait au départ ou ce que nous croyons.

  3. “Je l’ai dit ça fait assez longtemps, je pense qu’un peu de coussins nous permet de courir plus vite. D’un autre côté, la tendance semble indiquer qu’un coussin puisse faire augmenter le risque de blessure. La vérité serait-elle au milieu (comme d’habitude)? [Daniel Riou]”

    Le milieu c’est 5 mm ? 8;-P

    Répondre
    • Salut Luc,

      toujours intéressant.
      Voici mes réponses :
      1. Les coureurs devaient courir au minimum 8km/semaine pieds nus depuis au moins trois mois. Ils devaient courir au minimum 25km/semaine, donc au maximum, ils courraient 30% de leur volume hebdo pieds nus. Probablement un plus faible pourcentage…
      2. Aucune chaussure ne peut donner ce résultat
      3. Très bonne question. En ce moment, je dirais que le milieu c’est 10mm… Feeling comme ça.
      4. Oui, je parle de cet article
      Je serais très curieux de voir d’évaluer l’efficacité d’un coureur habituellement pieds nus dans 3 conditions :
      1. Pieds nus
      2. Avec des ultra minimalistes (style minimum Hi-rez qui s’en vient)
      3. Avec des racers très légers (style NB 5000)
      et ce, sur plusieurs distances :
      1500m
      10 000m
      marathon
      Je pense qu’on pourrait être surpris des résultats…

      Répondre
      • Salut Daniel,

        Si tu veux faire cette recherche je pourrais peut-être convaincre une demi douzaine de coureurs pieds nus et minimalistes avec suffisamment d’expérience de participer. Pour un plus grand nombre ça serait un peu plus compliqué à ce demanderait un plus gros budget (avec ds participants de l’Ontario et du nord-est des États Unis). 8;-)

        Le défi c’est d’isoler les variables. Est-ce que par exemple moi avec des chaussures plus structurées je cours mieux que le coureur récréatif “moyen” avec le même modèle de chaussure? Et si la réponse est oui, qu’est-ce qui explique cela? Je me souviens que même à mes débuts (pieds nus seulement sur tapis roulant) les gars du Coin des Coureur étaient impressionné de constater le peu d’usure sur la semelle de mes Asics Gel Cumulus après plus de 1 000 km d’entraînement précédant mon 1er marathon.

        Bref pas facile d’établir un modèle avec peu de biais pour notre recherche…

        Répondre

Laisser un commentaire