Comment savoir jusqu’où vous pouvez progresser?

Récemment, on m’a posé la question suivante : «Avons-nous tous une limite, ou nous pouvons toujours progresser, encore et encore ?».

La réponse est simple : nous avons tous une limite !

Même avec tout l’entraînement du monde, les conditions les plus optimums, un parcours idéal et une biomécanique parfaite, il y a une limite que vous ne pourrez jamais dépasser. Cette valeur est théorique, bien sûre, car il est pratiquement impossible de s’y rendre. Cela supposerait qu’on sache quel est votre entraînement idéal pour maximiser vos performances. Combien de kilomètres par semaine devez-vous courir? Que devez-vous faire le reste du temps? Combien de kilomètres d’intervalles devez-vous faire?

J’exagère un peu : il sera toujours impossible pour l’être humain de courir 42 km pendant 1 h. Il y a donc une limite pour chacun d’entre nous.

Maintenant que l’on sait qu’on a tous une limite, une question plus délicate se pose : quelle est VOTRE limite?

Quelle vitesse pourriez-vous atteindre si vous consacriez votre vie à la course à pied ? Si vous n’aviez pas de famille, pas de travail, pas d’amis, aucune obligation et que votre seul objectif était de courir et progresser le plus vite possible ?

Vous seriez probablement plus rapide et plus performant aujourd’hui, mais à quel point, et à quel prix ?

Difficile de répondre à cette question…

D’abord, il y a un gros facteur génétique. Environ 47% de votre réponse à l’entraînement est déterminé de façon génétique. Vous ne pourrez jamais changer vos gênes, vous êtes “pris” avec.

Ensuite, il y a une partie que vous ne contrôlez probablement plus : le développement du VO2max est optimal pendant la période de croissance. Les gains effectués pendant cette période tendent à rester tout au long de la vie des personnes. On évalue ce facteur à environ 25% de votre capacité de performance. Cela ne signifie pas qu’il faut astreindre les adolescents à un entraînement très dure ou très structuré.

Finalement, environ 25% de votre capacité de performance est reliée à des facteurs que vous contrôlez, comme votre entraînement, votre sommeil et votre alimentation.

Defi_Entreprise_Hi_107

Comment connaître votre potentiel maximal?

On ne peut pas le connaître, mais on peut peut-être l’approximer. En effet, l’entraînement a souvent un rendement décroissant. Passer de 0 km/semaine à 20 km/semaine vous donnera plus d’améliorations que de passer de 20 km/semaine à 40 km/semaine. En gardant tous les autres facteurs constants, vous pourriez ainsi approximer votre performance optimale.

Si j’avais à donner des chiffres, je dirais que quelqu’un qui s’entraîne de façon régulière, avec des intervalles et des longues sorties, pour un total d’environ 5 à 7 sorties par semaine atteint à peu près 80% de sa performance maximale. Notez que cette approximation est simplement basée sur mon «feeling» et ma propre petite expérience en course à pied…

 

Laisser un commentaire