De sédentaire à parcourir 10 km – La recette de Marie-Pier Vendette

Suite au Défi Entreprises Montréal l’an dernier, nous avons reçu le témoignage de Marie-Pier Vendette. Nous lui avons posé quelques questions supplémentaires afin de mieux comprendre comment elle est passée de sédentaire à compléter son premier 10 km.

Marie-Pier Vendette

Q : Vous travaillez chez Réadaptation Universelle. Quel est votre rôle dans cette entreprise ?

R : Je travaille pour Réadaptation Universelle depuis maintenant 5 ans. Je suis secrétaire responsable à la clinique Brunswick de Pointe-Claire.

Q : Est-ce que c’était votre première participation au Défi Entreprises ? Pourquoi avez-vous décidé de participer au Défi cette année ?

R : Effectivement, j’en étais à ma première participation et ça ne sera pas la dernière !

J’ai décidé de participer au Défi d’abord pour moi. Je me suis choisie, afin de me mettre en forme physiquement et de me surpasser. Aussi un peu pour « faire comme les autres » : beaucoup de gens y participaient et je ne voulais surtout pas être celle qui n’y serait pas, celle qui ne serait pas capable !

Q : Comment s’est déroulé votre entraînement ? Avez-vous rencontré des embûches ? Comment les avez-vous surmontés ?

R : Depuis le secondaire, il y a plus de 15 ans, c’était ma première remise en forme, mon premier effort physique depuis mon équipe de soccer. Lors de mon premier entraînement, j’ai couru environ 1 km et c’est là que j’ai compris le sens du mot défi. J’étais au bout du rouleau. Je m’étais inscrite pour 5km, qu’allais-je faire ?

Q : Quels outils du Défi Entreprises avez-vous utilisés ?

R : J’ai lu toutes les capsules sur la course à pied. Je me suis équipée d’une bonne paire de chaussures et j’y suis allée graduellement, étape par étape. Parfois, je courais avec ma fille Alys, alors que d’autre fois, j’étais accompagnée par la musique d’Édith Piaf. « Non, rien de rien, non je ne regrette rien » ! J’allais y arriver.

Q : Avez-vous inspiré d’autres personnes par votre entraînement ?

R : J’ai eu beaucoup de soutien à la maison, au travail et dans mon voisinage. Lorsque je sortais courir après ma journée de travail, le souper, les devoirs des deux enfants et les bains, il y avait toujours quelqu’un sur son balcon pour me soutenir….

Je crois avoir inspiré ma fille Alys qui, suite à ma participation, a finalement relevé le défi de son école, celui auquel elle n’avait pas participé les autres années par découragement. Cette année, elle a fait et réussi son premier 2 km de course.

Q : Qui sont vos inspirations ?

R : Pour moi, peu importe le défi, l’important c’est de se faire honneur à soi-même et d’aller au bout de soi. Chaque personne qui y arrive m’inspire grandement.

Q : Quelle est votre plus grande fierté par rapport à vos réalisations ?

R : Pour le défi, je m’étais inscrite au 5km avec objectif de le faire en alternance marche-course. Peu à peu, j’y arrivais grâce à mon entraînement. C’est ce qui m’a motivé à changer mon inscription pour 10 km. Je me donnais tout un défi ! Les 5 premiers kilomètres se sont bien déroulés. Je suis partie à la course et ensuite alternance de façon contrôlée. Au 7e kilomètre, je me suis fait mal à la cheville. En plus, j’étais crevée j’avais envie d’abandonner, mais j’ai continué et j’ai réussis mon 10 kilomètres dans un temps plus que satisfaisant, même si mes deux derniers kilomètres étaient de la marche rapide.

Avec le Défi Entreprises, j’ai découvert un autre aspect de moi. Je suis donc mon inspiration !

Q : Est-ce que d’autres participants de votre entreprise se sont démarqués ?

R : Je crois que tous les participants se sont démarqués par leurs réalisations personnelles. Participer à un défi du genre est une grande réalisation, peu importe notre niveau de forme physique.

À propos du Défi Entreprises

Le Défi Entreprises est un programme d’activité physique simple, abordable et efficace en milieu de travail qui vise à améliorer la performance, l’esprit d’équipe et la qualité de vie dans les entreprises de Gatineau, Montréal, Trois-Rivières et Québec. Depuis sa création à Québec en 2011, le Défi Entreprises a aidé plus de 25 000 participants à devenir plus actifs, en plus d’amasser plus de 250 000 $ en dons pour des organismes à but non lucratif de la province.

Laisser un commentaire