Hivériser plutôt que d’hiberner !

On va se le dire, je pense qu’on est nombreux à apprendre un mot aujourd’hui : hivériser

Oui, oui, c’est un mot, et un verbe… un verbe d’action ! 

J’hivériserai, tu hivériseras, il hivérisera et nous hivériserons notre entraînement à partir de maintenant ! 

Vous me suivez ? Le verbe hivériser se définit comme le processus de préparation à l’hiver que font les humains qui, comme nous, vivent dans les régions nordiques. 

C’est le temps de l’année où les excuses deviendront de plus en plus nombreuses pour skipper la séance d’activité physique : il fait noir, les fêtes approchent, le rush de fin de session, il fait froid, la chaussée est glacée, etc. Toutes les excuses sont bonnes, mais, pour ceux qui veulent les contrer, voici quelques suggestions pour hivériser sa pratique du sport ! 

Si tu te dis “pourquoi faire ça, pourquoi pas un long break ?”.

Je te réponds : c’est quand la dernière fois que tu as pris un long break d’activité physique ? Te souviens-tu du retour à l’entraînement ? Te souviens-tu à quel point c’était pénible, voire même douloureux ? Moi oui ! Donc, pas question d’entrer en hibernation ! Pas question de perdre les gains musculaires acquis, l’endurance cardiovasculaire chèrement développée, ni de reprendre les livres perdues ! Pour moi, c’est un OUI à l’hivérisation et un NON catégorique à l’hibernation ! 

Hivériser la pratique de l’activité physique en 3 points : 

  1. Prendre des cours de sport ou de groupe, et pourquoi pas essayer quelque chose de nouveau ? En effet, si pour vous le principal problème avec l’hiver c’est le froid et la noirceur, qui font chuter votre motivation sous le point de congélation, alors les cours sont votre solution. Inscrivez-vous, puis allez-y ! À l’intérieur, motivants, entraînants et disponibles dans une panoplie d’activités et de niveaux, les cours sont une belle façon d’hivériser son entraînement !
  2. Découvrir les sports d’hiver est une superbe option qui permet à notre corps de sortir de sa routine… de bouger différemment ! Le patin sur glace, la raquette, le ski et la randonnée alpine sont autant de bonnes options sportives pour se délier les jambes en hiver ! Puis, c’est toujours bon d’être dehors, de respirer de l’air frais et de prendre du soleil. 

Quelques trucs ! | Tout d’abord, se vêtir en pelure d’oignon reste le secret incontesté du succès de la pratique de sport en hiver. Ensuite, faire un échauffement complet à l’intérieur, avant de sortir dans le froid, est une excellente façon de préparer son corps et d’éviter de ressentir la morsure du froid (souvent décourageante) en sortant. Finalement, soyez à l’affût des conditions météorologiques et essayez de sortir pendant les heures d’ensoleillement ; beaucoup plus agréable et motivant ! 

3. L’entraînement à la maison… oui, oui, je reviens encore avec cela ! Pour ceux et celles pour qui ce n’est pas motivant de s’entraîner à la maison, je vous soumets trois arguments : 

  • L’économie d’argent | L’équipement requis, si vous ne l’avez pas, n’est pas très dispendieux. De plus, mis à part le tapis de yoga ou d’exercice, tout l’équipement est facultatif puisque rien ne bat un bon entraînement avec le poids du corps ! Un tapis de yoga (20$), des bandes de résistance (environ 20$), des petits poids (10$) … quoi d’autre ?
  • L’économie de temps | S’entraîner à la maison, c’est aussi d’optimiser son horaire et de sauver un temps précieux. Pas de temps pour préparer son sac de sport, ses produits de bain, ou quoi que ce soit : vous êtes chez vous, avec votre garde-robe, votre douche et tout !
  • Les vidéos d’entraînement | Youtube est rempli de vidéos d’entraînements qui se font à la maison, le tout selon différents styles et degrés d’intensité. Vous avez juste besoin de cliquer sur ‘play’ et à partir de là, ça devrait bien aller ! Laissez-vous entraîner au rythme de la musique et de l’animateur/animatrice puis suivez au meilleur de vos capacités. Un sentiment d’accomplissement gratifiant est garanti avec chaque vidéo ! ☺

Bon, est-ce que j’en ai convaincu quelques-uns/unes d’hivériser, et surtout de ne pas hiberner ? 

Vous faîtes quoi comme activité physique l’hiver ? Au plaisir de vous lire dans les commentaires ci-dessous ! 

2 réflexions au sujet de “Hivériser plutôt que d’hiberner !”

  1. Vivement l’entraînement à la maison avec mon tapis roulant et mes poids libres. Sans quoi, il me serait ardu avec mes 92 enfants (j’exagère un peu…bon…de 90…)de trouver autant de temps pour m’entraîner. Certes, il faut de la discipline, car plein de choses peuvent inciter à procrastiner. Or, pour moi, c’est LA solution gagnante à mes semaines bien remplies =)

    Répondre
    • Bonjour Anne Marie!
      Merci de ton commentaire! Je suis super contente de voir que l’entraînement maison fonctionne pour toi!!! Par contre, ayant de nombreuses maman dans mon entourage, j’ai bien vite constater que ça fonctionne seulement si l’entraînement est une priorité pour la personne. Autrement il semble que la dose de motivation requise soit trop grande héhé! Donc super, placée la santé du corps et de l’esprit au centre de notre vie ne peut qu’être bénéfique et ça nous rend meilleur pour notre entourage 🙂

      Thumbs up pour vous et l’hiverisation!
      N’hésitez pas s’il y a un sujet concernant l’entraînement maison que vous souhaiteriez voir abordé!

      Bonne journée!

      Répondre

Laisser un commentaire