Surprenant le confinement!

La COVID-19 est arrivée en 2020 comme un tsunami. Nos habitudes sont transformées. Nos repères sont disparus. Les routines sont chamboulées. Même nos valeurs peuvent être affectées.

Avec du recul, voici quatre surprises qui ressortent de mon expérience de confinement des dernières semaines :

Avoir l’impression de toujours être en train de faire la vaisselle

En mangeant 3 fois par jour à la maison + 2 à 3 collations, à 4 personnes dans une maison, ça fait à peu près 24 assiettes par jour! On ressent rarement la satisfaction d’avoir le lave-vaisselle complètement vide. D’ailleurs, on n’a jamais vraiment l’impression d’avoir complètement fini le ménage non plus… C’est comment chez vous?

L’invention du demi-pyjama

Je vous fais une confidence : quand je suis en rencontre sur Zoom / Skype / Google Hangouts, j’ai toujours une petite pensée humoristique en me disant que la personne est probablement en « pyj », en bas du bureau.

D’ailleurs, j’ai lu aussi que certaines entreprises continuaient à vendre des vêtements pour le haut du corps en quantité normale alors que les ventes de vêtements pour le bas du corps ont diminué. Je n’ai pas vérifié les sources, mais ça ne me surprendrait pas!

Toujours est-il que ces outils de communication à distance sont fort utiles en ces temps de pandémie. Comme je disais à mes collègues, c’est beaucoup plus facile de tenir une réunion lorsqu’on se voit que lorsqu’on est seulement au téléphone dans une bonne vieille réunion téléphonique en groupe…

Le nombre de cours d’activité de physique en ligne

On dirait que le lendemain du 15 mars, la fameuse date où le Québec s’est mis sur pause, l’offre de cours en ligne a explosé. Je suis encore sous le choc d’avoir vu autant de centres de conditionnement physique se retourner de bord pour offrir leurs cours en ligne. Évidemment, comme l’ouverture de ces centres n’est pas prévue en ce moment, on peut se demander comment ils survivront.

Comme pour la plupart des restaurants, l’offre en ligne permet probablement de combler une partie des revenus perdus, mais pas complètement. D’ailleurs, malheureusement, il n’y a pas de service au volant pour les gyms! 😉

Alors combien de temps les gyms pourront-ils survivre en offrant seulement des cours en ligne? Bonne question, c’est une industrie avec des frais fixes élevés qui sera probablement durement touchée. Point positif: les gens semblent bouger de plus en plus et on leur souhaite de garder cette habitude. Beaucoup de gens ont hâte de retrouver leur gym ou leur centre d’entraînement.

La pénurie de farine

J’ai toujours pas mal de farine en réserve. Sauf que récemment, j’ai eu peur. Les tablettes de farine de mon épicerie habituelle ont été vides pendant 3 semaines. Quel stress! Quand j’ai réussi à en acheter la semaine dernière, j’étais tout près d’en manquer, ouf! Avez-vous vécu la même situation avec d’autres aliments?

C’est peut-être le meilleur changement qu’a apporté la pandémie. Plusieurs ont découvert ou redécouvert le plaisir de cuisiner. On peut seulement espérer que cette habitude nouvellement acquise se maintienne au-delà du confinement.

Et vous, qu’est-ce qui vous a le plus surpris depuis le début de la pandémie?

2 réflexions au sujet de “Surprenant le confinement!”

  1. Merci Daniel de confirmer certaines de mes remarques au sujet de ce changement de vie 🙂

    Et oui à 4 nous sommes souvent avec un lave-vaisselle de retard, mais globalement nous faisions la grande majorité de nos lunchs, donc le changement n’a pas été si important que cela;
    et oui les “bas” sont moins formels que les “hauts”, et le port du short va augmenter cet été;
    Et oui les épiceries ont un peu de misère à fournir, car plus de 30% de l’alimentation de la population passait par les restaurants, traiteurs, etc. et tout cela a presque totalement disparu.

    Mais l’activité physique dans les rues semble augmenter, et cela est positif tant pour la santé physique que morale.

    Répondre
    • Effectivement, l’activité physique dans les rues augmente et tant mieux!

      Pour les restaurants et la nourriture vs les épiceries, c’est drôle, j’aurais pensé que globalement, on utiliserait la même quantité des différents aliments, mais on dirait que tout d’un coup on se ramasse avec un manque de farine, mais un gros surplus de lait. Étonnant, mais c’est un domaine que je connais peu 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire