5 choses à trouver pour rester motivé à bouger

Comme le dit ma collègue Alicia, en confinement, l’horaire de tout le monde est chamboulé. Non seulement, il est chamboulé différemment d’une personne à l’autre et la charge de travail peut être affectée, soit à la hausse ou à la baisse. Certains se retrouvent en surcharge de travail chronique :

  • Garderie et/ou école à la maison
  • Les deux conjoints à la maison et le travail à distance
  • Enfants à la maison le reste du temps, etc.

D’autres se retrouvent en sous-charge et sont moins stimulés. Le manque de repères et de structure peut être déstabilisant et mener à un état plus léthargique.

Ça semble contre-intuitif, mais dans les deux cas, cela peut mener à moins d’activité physique. Comment réussir à se motiver pour bouger de façon régulière dans ce cas?

C’est toujours difficile de donner des conseils sur la motivation, car c’est un sujet tellement complexe. Une personne généralement très motivée et très active peut le devenir beaucoup moins lorsque l’environnement change. J’ai trouvé un excellent blogue dans le British Journal of Sports Medicine sur le sujet, voici un résumé en 5 points :

  1. Trouve une activité qui te plaît

C’est sûr que si vous adorez les sports d’équipe, ça peut être très difficile de trouver une activité plaisante actuellement. C’est peut-être le temps d’essayer un nouveau sport individuel? Toujours est-il que c’est certain que plus on aime une activité, plus on a de chances de la pratiquer plus souvent.

2. Trouve un objectif

Là encore, il est nécessaire de recadrer les attentes. Au Québec, tous les événements de course sont annulés jusqu’à la fin août. Par contre, il est quand même possible de se fixer un objectif « virtuel », comme dans le Défi Entreprises virtuel.

Une autre option est de vous fixer un objectif chaque mois et de vous inscrire au programme Actif à vie que nous venons de lancer. Ce programme permet de vous fixer un objectif différent chaque mois et de l’immortaliser sur un aimant ou une médaille de bois fabriquée au Québec.

Une autre façon de se fixer un objectif pourrait être de viser un nombre X de séances d’activité physique par semaine.

Si vous êtes du style compétitif, peut-être qu’un entraînement du style AMRAP (as many repetitions as possible) pourrait être envisagé. Ce type d’entraînement permet de se comparer à soi et de noter les progrès obtenus.

3. Trouve ton chemin

La façon de rester actif est propre à chaque personne. Il peut être très intéressant de spécifier comment on pense arriver à rester actif. Ça vaut la peine d’élaborer le plan un peu plus pour le rendre plus concret.

Au lieu de planifier « ce soir, je m’entraîne », vous pourriez dire, par exemple : ce soir, lorsque ma fille sera couchée, j’irai marcher 30 minutes, avant d’écouter la fin de l’épisode de la Casa de Papel.

4. Trouve ton signal

Une des caractéristiques d’une habitude, c’est d’être déclenchée par un signal. Le signal peut être visuel, sonore, auditif, temporel, etc.

Par exemple, si vous désirez vous entraîner le matin, vous pourriez préparer vos vêtements avant de vous coucher. En vous levant le lendemain matin, vous verrez vos vêtements préparés et cela vous aidera à démarrer la journée par une activité.

Un signal temporel pourrait être une période de temps aménagée spécialement pour votre activité. Idéalement, cette période serait prévue avec votre famille et vos collègues.

5. Trouve ta tribu

Seul, on va plus vite, ensemble, on va plus loin. Ça peut être une bonne idée de vous rassembler avec d’autres personnes qui sont dans une situation semblable à la vôtre. Ça peut être bénéfique aussi de discuter de nos obstacles avec d’autres et des solutions potentielles pour les surmonter.

2 réflexions au sujet de “5 choses à trouver pour rester motivé à bouger”

Laisser un commentaire