5 conseils pour courir par temps chaud

Chaque été, je reçois le même commentaire : moi, courir lorsqu’il fait chaud, je ne suis pas capable!

C’est vrai que c’est plus difficile de courir par temps chaud. Pourquoi? Comme c’est néfaste pour votre corps de surchauffer, vous ressentez de la fatigue plus rapidement lorsque le temps est chaud. Et c’est encore pire si c’est chaud et humide, car la transpiration devient alors un moyen moins efficace d’évacuer la chaleur. Comment surmonter cela?

  1. Partir frais

Si vous débutez votre entraînement et que votre température est déjà légèrement élevée parce que vous venez de rester 30 minutes au soleil et que vous avez soif, disons que c’est un mauvais départ.

Dans le passé, certaines études avaient démontré une amélioration de la performance en ambiance chaude lorsque les athlètes se refroidissaient avec des vestes froides. Il n’est peut-être pas nécessaire de vous acheter ce type de veste ou de vous placer dans le congélateur, mais peut-être qu’un petit tour dans le sous-sol pourrait être pertinent.

2. Être bien hydraté en partant

Comme on le sait, en général, il n’est pas nécessaire de boire avant d’avoir soif. Par contre, c’est important de rester hydraté tout au long de la journée. En général, si on est détendu et peu occupé, notre hydratation a tendance à bien se gérer. Par contre, si vous êtes occupé ou stressé, il se peut que vous ressentiez moins la soif. Dans ce cas, il pourrait être intéressant de boire de l’eau avant de partir courir.

3. Rechercher l’ombre et la nature

L’ombre vous cache du rayonnement du soleil, alors que la nature, notamment les feuilles des arbres, absorbent une partie de la chaleur du soleil.

4. Ajuster votre heure de course

Si vous courez le matin, il faudra peut-être vous lever plus tôt pour courir à une température adéquate. Si vous courez le soir, il faudra peut-être courir plus tard.

5. Adaptez-vous doucement

Au début d’une période de canicule, votre corps n’est pas adapté à courir à une chaleur élevée. Il est donc primordial d’être progressif dans cette adaptation. Prévoyez vos sorties les plus courtes et les moins intenses au début de la canicule. Au fur et à mesure que vous vous adapterez à la température, vous pourrez planifier des sorties plus intenses et / ou plus longues.

Laisser un commentaire