fbpx

4 raisons de courir sans gadget

Si je vous interdis de courir sans montre ou sans musique dans vos oreilles lors de votre prochaine sortie, de quelle façon réagiriez-vous?

Pour certain, juste le fait d’y penser entraîne un sentiment d’anxiété avec un tas de questions du genre : « Comment vais-je savoir la vitesse à laquelle courir sans ma montre? » ou encore « Comment vais-je réussir à passer au travers mon entraînement sans sombrer dans l’ennui en l’absence de musique ?« . Réaction tout à fait normal en passant, puisque, tout comme les téléphones intelligents, on développe une certaine dépendance face à ces diverses technologies.

Si vous faites partie de ce groupe, je vous lance le défi de compléter une sortie sans gadget, c’est-à-dire sans montre ni musique. Voici 4 raisons de tenter l’expérience :

  1. S’éloigner de la pression qu’on s’auto-afflige :

Courir avec une montre permet, entre autre, de comparer nos temps de passage à tous les km. Ce qui nous amène à compétitionner contre nous-même physiquement et mentalement et ce, à toutes nos sorties! Tout ça nous éloigne, lentement mais surement, du simple plaisir que nous apporte la course à pied.

Plutôt que de culpabiliser sur le fait que nos temps de passage soient plus lents qu’à l’habitude, rapprochons-nous du sentiment de fierté et de reconnaissance d’avoir pris un peu de temps pour soi, que les sensations soient bonnes ou mauvaises.

2. Développer une meilleure perception de l’effort

La perception de l’effort consiste à estimer sa vitesse de course selon notre ressenti et non les informations données par notre montre. Bien que le temps soit une valeur stable, votre forme physique elle, ne l’est pas du tout! Si vous avez tendance à toujours vous fier sur votre montre pour gérer votre vitesse de course à pied, il se peut que vous ayez de mauvaises surprises à un moment ou un autre.

En effet, il y a de ces journées où tout est facile et que votre corps est capable d’un rendement plus élevé que la normal. L’inverse est aussi vrai : vous maintenez une vitesse que vous avez établie préalablement pour compléter votre 10 km malgré des signes de fatigue. Résultats? Vous n’êtes pas en mesure de suivre la cadence, vous « bonkez » et devez terminer les derniers km à la marche.

Petite tranche de vie : lors de ma carrière sur l’Équipe Nationale de biathlon, bien que la montre soit un indispensable dans mes entraînements quotidiens, nous devions, de temps à autre, la laisser dans notre sac de sport l’instant d’un entraînement. Pourquoi? Pour développer notre perception d’effort justement. Être en mesure d’utiliser différentes mesures, soit le chronomètre et notre ressenti, est définitivement un atout pour tous!

3. Focuser sur le moment présent

Si vous avez l’habitude de courir avec de la musique dans les oreilles, vous serez surpris des découvertes que vous ferez en laissant votre iPod derrière. La musique est sans contredit une distraction qui nous empêche de prendre conscience de notre environnement immédiat. Que ce soit le voisin qui lave sa voiture, le jardin de fleurs au coin de la rue, le son de votre respiration ou encore de vos pas au sol, vous redécouvrirez littéralement votre entourage.

4. Multi-tâches

Lorsqu’on écoute de la musique, les chances qu’on soit en mesure de penser en même temps sont assez faibles. En effet, soit on est absorbé par la musique, soit on fredonne les paroles.

Pour ma part, courir sans musique me permet de « compléter » et de « régler » tellement de chose dans ma tête! Que ce soit le menu de la semaine, ma « to do list » de la journée, mes objectifs de la semaine, etc.

Parfois, j’essaie tout simplement d’éviter de surcharger mon cerveau et je m’efforce de libérer ma tête de toutes pensées afin de créer du temps blanc me permettant de me reconnecter à moi-même. Cette petite pause mentale est toujours appréciée.

Alors, serez-vous en mesure de relever le défi? Qu’est-ce qui constitue un plus grand défi pour vous : l’absence de montre ou de musique?

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!

About Claude Godbout

Ancienne membre de l’équipe nationale de biathlon et Championne du monde de courses à obstacles, l’activité physique a une place de choix dans mon quotidien.

4 réflexions au sujet de “4 raisons de courir sans gadget”

  1. Il y a plusieurs années je ne pouvais courir sans ma musique, maintenant depuis 10 ans je cours en sentier, plus de musique juste le bruit, la nature c est tellement ressourçant, méditatif bref même si je fais quelque fois un parcours sur bitume jamais je ne met dans mes oreilles de la musique en plus c est beaucoup plus sécuritaire, être vigilant et savourer le moment, les bruits! Bonne course à tous

    Répondre
  2. Je pense qu’on a vraiment pas besoin de « distractions » comme la musique pour courir en forêt. Mon attention est sur le terrain, et là, je fais le vide dans ma tête. C’est très reposant.

    Répondre
  3. L’absence de distraction me permet d’être présente au dialogue du corps pour ajuster mon intensité. De plus le contact avec mon environnement me permet de pour pratiquer mon sport en sécurité en pleine ville.

    Répondre
  4. Je prenais part à un 10 km lors de la fin de semaine du marathon de Montréal. Ma montre GPS n’a pas voulu fonctionner. J’ai couru au feeling et j’ai fait un temps record.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Daniel Riou

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!