Quel est votre type de pied?

Les pieds de l’être humain diffèrent sur plusieurs plans : les variations de formes de l’avant-pied, les variations de formes de l’arche plantaire, le type de foulée ainsi que les différentes largeurs.

Les différents de types de pieds font en sorte qu’il est important d’essayer nos chaussures avant de les acheter afin de s’assurer qu’elles conviennent. Une chaussure peut très bien vous convenir, mais ne pas du tout aller à votre ami.e qui possède la même pointure. Trop de facteurs entrent en jeu.

Si vous considérez vous acheter de nouvelles espadrilles de course à pied ou de marche, il peut être pertinent de connaître son type de pied ainsi que son type de foulée afin d’orienter ses recherches.

Formes de l’avant-pied

  1. Le pied égyptien : la forme de pied la plus répandue, elle se caractérise par le gros orteil plus long que les quatre autres, en suivant une décroissance vers le petit orteil.
  2. Le pied carré : se caractérise par un second orteil aussi long que le gros orteil. Dans certains cas, le 3e orteil peut se joindre de la partie.
  3. Le pied grec : se caractérise par un second orteil plus long que le gros orteil.

Formes de l’arche plantaire

  1. Arche plantaire creuse ou cambrée (pied creux);
  2. Arche plantaire normale;
  3. Arche plantaire affaissée (pied plat).

Pour déterminer son type d’arche, vous pouvez simplement tremper vos pieds dans l’eau avant de les déposer sur un carton pendant une dizaine de secondes. L’emprunte dessinée vous permettra de connaître votre type d’arche.

Types de foulée

Lorsque vous aurez déterminé vos diverses formes de pied, il convient de trouver votre type de foulée, c’est-à-dire la façon dont votre pied réagit lorsque vous effectuez de la course à pied.

  1. Pronation : lorsque le pied à tendance à s’affaisser vers l’intérieur dans la foulée.
  2. Supination : lorsque le pied à tendance à s’affaisser vers l’extérieur dans la foulée.
  3. Neutre : alignement parfait du pied.

Pour déterminer votre type de foulée, le plus simple est d’analyser l’usure de ses anciennes chaussures de courses.

Si on remarque un affaissement de la semelle et une usure de celle-ci vers l’intérieur, on parle d’une foulée de type pronation.

À l’inverse, un affaissement et une usure de la semelle vers l’extérieur signifie une foulée de type supination.

Comment choisir ses souliers en fonction de son type de pied et son type de foulée?

La sélection d’une paire d’espadrille de course à pied est un débat en soi. Les termes minimalistes, racers, plaque de carbone, absorption et j’en passe se sont introduits dans le vocabulaire des vendeurs de chaussures.

Sans se lancer dans ces débats, on peut simplement vous mentionner que peu importe le type de chaussures que vous allez porter, l’impact au sol est toujours sensiblement le même. Pour en apprendre davantage sur le sujet, nous vous invitons à lire l’article Comment choisir vos chaussures de course?

Ceci étant dit, bien qu’il existe des centaines de chaussures de course, elles sont habituellement regroupées en trois catégories afin de s’adapter aux types de pieds et de foulées : contrôle de mouvement, neutre et amortissement.

Comme une foule d’autres facteurs entrent en ligne de compte dans la sélection d’une chaussures, nous vous suggérons l’outil choisir sa chaussure de course offert par la Clinique du Coureur afin de déterminer le type de chaussure le plus adapté à votre situation.

Bonne course!

author avatar
Claude Godbout Chargée de projet
Ancienne membre de l’équipe nationale de biathlon et Championne du monde de courses à obstacles, l’activité physique a une place de choix dans mon quotidien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.