Les 5 mots les plus importants du coureur

Le coureur que tu es doit être en ORBITE autour de ces 5 MOTS


1-Objectif

L’objectif est attaché à tout : TA motivation TA structure, TA vie.
À court, moyen et long terme, tu dois déterminer des OBJECTIFS. À court terme, par exemple, pendant une sortie tu peux fixer l’objectif de te rendre jusqu’à l’arbre le plus gros d’la côte. À moyen terme, courir tes 4 sorties par semaine tel qu’indiquées dans ton programme d’entrainement. Tu peux y associer une récompense APRÈS RÉUSSITE … du genre, une fois par semaine, tu te payes une sortie cinéma. À long terme, c’est ta projection, ta VISUALISATION ultime! Tu veux devenir iron man ? Écris le sur ton frigo, comme tous les autres objectifs de ta vie. PARTAGE tes passions et tes objectifs. Tes amis t’encourageront et cette tactique installera une belle et saine pression. L’objectif devient comme une vague qui TE porte.

«You can’t put a limit on anything. The more you dream, the farther you get» – Michael Phelps

2-Équilibre

Difficile de parler du mot «équilibre» à notre époque. Entre 2 rendez-vous, 2 textos, 2 coins d’rues, pris dans le trafic, entre 2 maisons d’une famille éclatée, 2 jobs sur 7 jours, 2 activités pour les enfants. Ta famille, tes amis et tes collègues, prennent tous une place importante dans ta vie. Ne place pas l’entrainement avant eux. Insère l’entrainement dans ta vie comme on met du sel dans une recette. Les muscles et le cœur ont besoin de s’adapter à ma nouvelle vie. J’ai déjà compris ça. Les trois doivent être en harmonie pendant plusieurs kilomètres par semaine, mais le bonheur endorphiné n’a aucune valeur s’il n’est pas partagé.

« Happiness is only real when it’s shared » – citation du film INTO THE WILD

3-Plaisir

Voici le plus petit des poèmes : impossible de réussir sans plaisir ! Tôt ou tard, sans plaisir, tu arrêteras … Tu dois trouver une stratégie pour AIMER la course si tu veux atteindre tes objectifs dans une structure équilibrée! Après quelques semaines d’entrainement, l’endorphine devrait aider! Aimer ce qu’on fait te rend meilleur et heureux. Être heureux et meilleur te fait aimer ce que tu fais et tu deviendras un modèle pour les gens autour de toi. Je crois bien connaitre maintenant le sentiment d’être en manque d’endorphine. Elle allume et éteint. L’endorphine motive et calme. L’endorphine contamine et répare. L’endorphine enveloppe et libère. Si tu préfères lancer des ballons dans un panier et courir sur un terrain de basket, fais-le!

«Just play. Have fun. Enjoy the game» – Michael Jordan

4-Santé

Tu dois courir avec ce mot gravé dans l’ombre qui te suit. La santé avant la performance. La santé avant la récompense. La santé c’est la VIE. C’est TA vie. Maintenant et pour plus tard, ton moteur (cœur), ton char (corps) et ton volant (cerveau) te feront avancer vers tes objectifs. La SANTÉ c’est aussi le repos et les remises en question. Même si c’est un numéro qui est écrit sur ton dossard, tu vaux plus que ça!

« Tous les hommes pensent que le bonheur se trouve au sommet de la montagne alors qu’il réside dans la façon de la gravir. » – Confucius

5-Fierté

Tu dois courir en sachant ce qu’est la plus pure des récompenses. Tu es gagnant si tu focalises sur l’aspect responsabilité envers toi-même et ton degré d’utilité envers ton environnement. Ce sont des « hommages collatéraux »! La fierté c’est la prise de conscience du niveau d’utilité envers toi-même et les autres. Être fier c’est plus important que de terminer sur un podium. Tu es un vaporisateur d’endorphines et tu peux en être fier. Tu cours et tu fais courir ou tu marches et tu fais marcher. Tu bouges. Tu vis.

« Its not always necessary to be STRONG, but to FEEL STRONG » – citation du film INTO THE WILD

All runners include these 5 words in their running vocabulary.

1- Your Goal

Your goal is connected to everything: YOUR motivation, YOUR behaviour, YOUR life. In the short and long terms, you have to be the one to set your GOALS. For example, your short term goal can be to push yourself to make it to the big tree just up ahead. You can reward yourself AFTER having achieved your goal… for example, go out to see a movie once a week. In the long run, it’s your choice, your final DECISION. Do you want to become Iron Man? Write it on your fridge like all your other goals in life. SHARE your passions and goals. Your friends will encourage you and this strategy will encourage and pressure you in a healthy way.

«You can’t put a limit on anything. The more you dream, the farther you get» – Michael Phelps

2- Balance

It’s hard to talk about balance in our day and age, what with all the meetings, texts, traffic, jobs, working 24/7, kids, etc. Your family, friends and colleagues are all important in your life. Do not put your training before them. Insert time to train in your life the way we add salt in a recipe. Your muscles and heart need to adapt to a new life. I’ve already understood that. The three need to work in harmony while you run kilometres during the week, but the happiness that endorphins bring isn’t worth anything if you don’t share it.

3- Work

Here is one of the shortest poems out there: 
To succeed
You’re gonna need
Happiness!
Sooner or later, if you’re not happy you’re going to stop… You need to find a strategy to make sure you ENJOY running if you want to reach your goals in a balanced way! After a few weeks of exercising, the endorphins should help! Liking what we do makes you better and happier. In return, being better and happier makes it easier to enjoy what you’re doing and you’ll become a model for everyone around you. I know what it feels like to lack endorphins. They drain you yet give you fresh energy, they motivate yet calm you, they infect you but then repair you. Endorphins surround and enclose you yet free you. If you prefer to shoot some hoops and run around on a basketball court, do it!

«Just play. Have fun. Enjoy the game» – Michael Jordan

4- Health

You need to run with this word engraved in your head. Health before performance. Health before any reward. Health is LIFE. It’s YOUR life. Now and later, your motor (heart), car (body) and steering wheel (brain) will help you achieve your goals. HEALTH is also finding the time to rest and reassess what you’re doing. Even if it’s a number written on your bib, you’re worth more than that!

“Happiness is not at the top of the mountain, but in how to climb.” – Confucius

5- Pride

You need to run knowing that it’s the best reward of all. You’re a winner if you are responsible for yourself and how you react to what’s around you. It’s called “collateral tribute!” Pride is realizing how useful you are to yourself and others. Being proud is more important than finishing on a podium. You’re vaporizing endorphins and you can be proud of that. You’re running or walking, either way you make it work. You’re moving. You’re living.

« It’s not always necessary to be STRONG, but to FEEL STRONG » – citation du film INTO THE WILD

18 réflexions au sujet de “Les 5 mots les plus importants du coureur”

  1. Un article génial et super bien écrit tant pour les coureurs habitués que les nouveaux adeptes. Les images évoquées m’ont parlée… Je les garde en tête pour mes prochaines courses, surout pour les moins faciles ou l’euphorie du coureur se laisse désirer.

    Répondre
  2. Très inspirant. C’est drôle, la citation du film into the wild m’avait aussi vraiment marqué à propos du bonheur et qu’il doit être partagé. J’ai voyager beaucoup en solitaire et je suis aussi arrivé à cette conclusion. Merci pour cet article. Je la garde précieusement. Ces leçons s’appliquent pour les différents sphères de notre vie.

    Répondre

Laisser un commentaire