Comment courir selon Daniel Lieberman

Daniel Lieberman est le scientifique qui a publié l’article sur la course pied nu dans Nature. Étant donné que Nature est probablement la publication scientifique la plus prestigieuse au monde (avec Science), ça donne un peu (beaucoup) de crédibilité à M. Lieberman. Voici donc ses conseils :

 1. Ne pas faire des foulées trop longues

Je pense que tout le monde est maintenant d’accord pour dire que faire des foulées trop longues = mauvais. Il décrit un foulée trop longue comme ”avoir le pied devant le genou et le genou devant les hanches”. Par contre il dit qu’en courant avec une foulée ”pas-trop-longue”, vous avez beaucoup moins de chance de vous blesser… Ce qui n’est pas encore démontré…

2. Tomber sur la mi-pied

Il dit qu’il faut viser à avoir un ”gentle landing” (atterrissage en douceur). J’adore cette description simple, mais efficace.

3. Courir à la verticale 

Je suis 100% d’accord avec ce truc. Il ne faut pas se pencher vers l’avant, surtout pas à partir des hanches. Évidemment, pour accélérer, il faut se pencher un peu vers l’avant, mais lorsqu’on a atteint la vitesse désirée, il faut être à la verticale.

4. ”Don’t thump”

En gros, il ne faut pas faire de bruit en courant.

5. Être progressif

Être progressif dans ces changements est super important. Si vous faites tous ces changements du jour au lendemain, vous augmentez grandement vos chances de vous blesser.

Parfois, j’ai l’impression que c’est aussi l’excuse parfaite pour expliquer pourquoi certains se blessent avec des chaussures minimales… Mais ça, c’est juste moi!

Bonne course!

1 réflexion au sujet de « Comment courir selon Daniel Lieberman »

Laisser un commentaire