Expliquer la “machine” humaine : qu’est-ce qu’un programme moteur?

Dans notre certification Course à pied.ca, j’explique ce qu’est un « programme moteur ». C’est une notion assez abstraite et difficile à comprendre, surtout pour ceux qui n’ont jamais fait de programmation.

Un programme moteur, c’est en quelque sorte le « code » utilisé par notre cerveau pour diriger nos muscles, afin de compléter une action motrice. Par exemple, il y a un code qui s’enclenche lorsque l’on décide de courir. Vous n’avez pas à penser à contracter votre mollet à la fin de la poussée, car c’est déjà «écrit» dans ce code. Vous n’avez qu’à lancer le « programme moteur » pour courir. Si vous désirez lancer une fléchette au milieu d’une cible de dard, vous n’avez pas à demander à votre triceps (le muscle sous votre bras) de se contracter à une force de 45 Newton, la bonne force à donner à la fléchette est calculée automatiquement dans votre « programme moteur ».

Ce qui est fabuleux, c’est que le programme moteur est extrêmement raffiné. Contrairement aux robots qu’on paramétrait dans nos cours de science, le corps humain peut utiliser en temps réel, les informations qu’il reçoit via les membres, les yeux et les oreilles afin d’ajuster la séquence à exécuter. Le corps est vraiment une formidable machine! De nos jours, on n’est pas encore totalement capable de concevoir  un robot sur deux jambes qui court aussi rapidement qu’un être humain, alors qu’on est en mesure d’aller sur la lune depuis près d’une cinquantaine d’années.

Voici quelques-unes des meilleurs essais :

https://www.youtube.com/watch?v=3lGTk1nefQM

 

Nous avons des programmes moteurs pour à peu près tout ce qu’on fait régulièrement. Plus vous faites une action régulièrement, plus votre programme moteur s’affine et le geste devient alors automatique. Par exemple, ceux qui tricottent depuis des dizaines d’années deviennent très rapides et efficaces, alors que les néophytes sont lents et font des erreurs. Combien de temps est nécessaire pour créer des nouveaux programmes moteurs? C’est une question des plus pertinentes, encore plus si  on veut, par exemple, modifier le programme qu’on utilise pour la course à pied. Voici une vidéo extrêmement bien réalisée qui peut nous donner une idée :

 

Il est donc plus facile pour des enfants de développer de nouveaux programmes moteurs, d’où l’importance de pratiquer plusieurs sports pendant la jeunesse. Pour les adultes, il faut prendre davantage de temps si on veut modifier son programme. C’est pourquoi les changements de techniques de course peuvent prendre plusieurs mois, voir des années à être complétés!

3 réflexions au sujet de “Expliquer la “machine” humaine : qu’est-ce qu’un programme moteur?”

  1. Donc plus nous courons et plus notre économie de course se développe, voilà pourquoi quelqu’un comme Lance Armstrong qui a une Vo2Max comparable au meilleur marathonien , mais qui fait le marathon en 3h, il manque des années d’entrainement de course.

    J’adore le truc du vélo. J’imagine qu’il pourrait aussi faire moitié un sens et moitié l’autre pendant un certain temps et finir par maitriser les 2 techniques adéquatement sans distinction, parce que notre cerveau est juste incroyablement bien fait.

    Sauf que l’on a tendance à aimer la facilité, comme dans les Art Martiaux on a souvent un côté ou l’on excelle et un autre ou l’on est pas aussi adroit. Si l’on veut devenir efficace, il faut pratiquer 3 fois plus souvent le côté qui a de la difficulté. Mais c’est pas ce que l’on fait naturellement, on doit “contourner”(Hacker?! 🙂 ) la programmation qui nous oriente vers la facilité. :).

    Super sujet Daniel, comme d’habitude 🙂

    Répondre
    • Meric! Effectivement, on a tendance à choisir le chemin facile…. Probablement plus important pour les arts martiaux que pour la course à pied, en effet. Pour Lance, il y a probablement aussi des adaptations musculaires, en plus des adaptations neurologiques qu’ils lui manquaient afin d’être efficace 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire