L’activité physique améliore vos capacités cognitives

Vous allez me dire que vous le saviez déjà et que c’est normal, mais j’entends encore souvent des histoires de parents qui demandent à leurs enfants d’arrêter le sport, afin d’améliorer leurs résultats scolaires. Je connais même des endroits dans le monde où l’éducation physique ne fait pas partie des priorités en terme d’éducation (!). C’est une raison de plus pour favoriser l’activité physique en milieu de travail.

Voici donc une présentation de l’étude qui nous démontre ces bienfaits : Dose-Response of Aerobic Exercise on Cognition: A Community-Based, Pilot Randomized Controlled Trial

L’étude s’est déroulé sur une période de 26 semaines, effectuée chez des individus de 65 ans et plus sans problèmes cognitifs. Quatre groupes d’interventions étaient formés :

  • Pas d’intervention;
  • 75 minutes par semaine d’activité aérobie;
  • 150 minutes par semaine d’activité aérobie;
  • 225 minutes par semaine d’activité aérobie.

Résultats?

Amélioration de la capacité aérobie :

  • Pas d’intervention : – 4,4 %;
  • 75 minutes par semaine d’activité aérobie : 6,8 %;
  • 150 minutes par semaine d’activité aérobie : 7,7 %;
  • 225 minutes par semaine d’activité aérobie : 9,9 %.

On peut donc penser que plus vous vous entraînez, plus vous améliorer votre capacité aérobie (!).

Ensuite, l’amélioration des habiletés cognitives a été mesurées. Deux habiletés, la mémoire verbale et le raisonnement se sont améliorés de façon équivalente dans les 4 groupes, donc on pourrait penser que l’activité physique a moins d’impact sur ces facettes. Par contre, l’attention et traitement visuo-spacial ont été plus améliorés dans les groupes qui faisaient de l’activité physique :

Traitement visuo-spacial :

  • Pas d’intervention : – 4,4 %;
  • 75 minutes par semaine d’activité aérobie : +6,8 %;
  • 150 minutes par semaine d’activité aérobie : +7,7 %;
  • 225 minutes par semaine d’activité aérobie : +9,9 %.

Attention simple :

  • Pas d’intervention : -3 %;
  • 75 minutes par semaine d’activité aérobie : + 9 %;
  • 150 minutes par semaine d’activité aérobie : +9 %;
  • 225 minutes par semaine d’activité aérobie : +9 %.

Selon ces données, on pourrait donc conclure que l’activité physique est bénéfique pour les capacités mentales, peu importe la quantité d’exercice effectuée, mais que plus d’activité physique semble être meilleur. Notez que des améliorations significatives des capacités cognitives des sujets étaient améliorées par 75 minutes par semaine d’activité, soit l’équivalent de 15 minutes par jour, du lundi au vendredi. Efficace!

 

Laisser un commentaire