Non à la résolution de courir 365 jours en 2019

Il ne reste plus que quelques jours à 2018. Quelques jours qui passeront si vite tel un 5 km en pente descendante où chaque km représente un souper, un brunch, un party ou même un lendemain de veille. Puis qui ne sprint pas les derniers mètres à la fin d’une course ? Voilà, on est 2019 !

Et là vient le temps de prendre sa résolution. Aaah cette fameuse résolution… Ce qui mijote alors dans l’esprit de bien des gens est : Quelle résolution prendre cette année ? Ou encore: Quelle résolution reprendre (lire ici réessayer une fois de plus) ? Et si vous êtes coureur, c’est plutôt : Quel défi pourrais-je bien relever cette année ? Parce que dans le monde des coureurs, il s’en passe des folies. Blâmons les rush d’endorphines. Dans tous les cas, il y a souvent un-peu-beaucoup-trop d’intensité dans ces résolutions. Il n’y a aucun mal à avoir beaucoup de volonté, de motivation, mais comment dire … avec du dosage !?

Certains coureurs aguerris ou débutants se lancent le défi de courir à chaque jour de la nouvelle année (je vous le jure, ces gens existent). Allant du 2km au 30km, le but est de courir 365 jours. Peut-être que c’est inspiré de ceux qui tentent les épreuves du genre 21 demi-marathons en 21 jours, 7 marathons sur 7 continents en 7 jours ou même 50 Ironman en 50 jours ? Rien de moins, comme on dit…sauf que … À quel point ça vous tente de courir c-h-a-q-u-e jour ?

Non pas qu’être actif un minimum de 30 minutes par jour prend le bord, mais ces 3 raisons devraient vous convaincre de changer de résolution :

  1. Ne pas s’obliger à courir

Personnellement, pour moi, la plaisante course quotidienne se transformerait en tâche sur la To-Do list. J’me rendrais à la fin du mois de février gros max. Un conseil : jamais l’activité physique ne devrait être perçue de cette manière. (si c’est le cas, change d’activité)

  1. Courir en 2020 sans blessure

Sans entrer dans les détails puisqu’on comprend assez vite que 365 jours de course ne laisse place à aucun jour de repos, est-ce dans vos plans de continuer à courir en 2020 ou bien de prendre un abonnement à la clinique sportive ? N’importe quel humain, coureurs inclus, apprécie une journée où littéralement ne rien faire est l’activité principale.

  1. Faire un PB (personal best) sera pour une autre année

Votre volume de course sera tout un record, mais sans doute pas le 10km auquel vous vous êtes inscrit dans le but de battre votre temps de l’année dernière. Et ça, ce serait bien dommage…

Bien sûr que le mononcle coureur de la famille impressionnerait tout le monde au prochain party de Noël en disant bien fort pour que tout le monde entende : Il me reste une semaine et j’aurai couru tous les jours de l’année !

Mais ne serait-il pas mieux d’opter pour une vie remplie de KM et non un condensé ? Quand il y a trop d’informations en même temps, le cerveau se met à off, il n’y a plus rien qui entre et on manque tous les détails qui font toute la différence. Pour toutes ces raisons, même pour la petite et clichée métaphore des dernières lignes, je vous invite à prendre la résolution de toujours courir avec plaisir et motivation, mais surtout parce que ça vous tente de sortir, même à -35°.

Bonne année !

2 réflexions au sujet de “Non à la résolution de courir 365 jours en 2019”

  1. Votre article est tellement vrai!
    Courir bien exige savoir doser,savoir reposer ses muscles et ses os.
    J’aime courir et je le fais aux deux jours habituellement et au 3 mois je fais une pose de 5-6 jours sans course.
    Cette année j’y ai ajouté: au lieu de faire la course (père noël,m’y-st-hilaire)j’ai donné de mon temps et je l’ai fait en bénévole…
    Ça aussi ça aide à progresser et on réalise que courir c’est vraiment plaisant!
    Bonne Année 2019

    Répondre
    • Je trouve que participer à une course en tant que bénévole change tellement la perspective des courses par après, pour le mieux ! Merci pour votre commentaire !

      Je vous souhaite plein de KM de bonheur en 2019 !!!

      Répondre

Répondre à Jade Tremblay Annuler la réponse