Mythe 19 : en courant, le talon doit passer près de la fesse

Comme je l’expliquais dans cet article, on confond souvent la cause et l’effet.

[quote]Est-ce que c’est le talon qui passe près de la fesse qui fait qu’on court vite ou est-ce qu’en courant vite, le talon passe près de la fesse?[/quote]

Pour bien expliquer ce point, je dois d’abord expliquer ce qu’est un mouvement passif et un mouvement actif :

Mouvement actif

Un mouvement actif est un mouvement qui se fait lorsqu’un muscle se contracte pour produire un mouvement. De l’énergie est utilisée par le corps pour demander au muscle de se raccourcir et ainsi, de créer un mouvement. Lorsque vous montez une marche, il s’agit d’un mouvement actif. Lorsque vous donnez un coup de poing, c’est un mouvement actif.

Mouvement passif

Un mouvement passif est un mouvement qui se fait sans l’intervention de votre cerveau. Attention, cela ne veut pas dire qu’il n’y a pas de commande qui est envoyée à votre muscle, cela signifie simplement que la commande ne vient pas de votre conscience. Il y a deux grands types de mouvements passifs : mécaniques et réflexes.

Mouvement passif mécanique

Rappelez-vous les pendules que vous avez étudiés dans vos cours de physique. Rappelez-vous que vos jambes sont un peu comme des balanciers qui, lorsqu’en mouvement, contiennent de l’énergie cinétique. Lorsque votre pied est haut, il contient une certaine énergie potentielle. Vos tendons sont des ressorts qui emmagasinent aussi de l’énergie. Le mouvement mécanique est celui qui arriverait si on vous remplaçait par un robot.

Mouvement passif réflexe

Un mouvement passif réflexe provient d’un influx nerveux qui stimule les cellules musculaires pour produire un mouvement au même titre qu’un mouvement actif. Par contre, la différence est que dans un mouvement réflexe, la décision n’est pas consciente et que la commande de faire le mouvement ne se rend pas au cerveau. Le meilleur exemple est le test que vous passez chez le docteur lorsqu’il donne un petit coup sur votre genou et que votre jambe réagit.

Dans la course à pied, les mouvements actifs, passifs-mécaniques et passifs-réflexe se combinent et rendent la course à pied possible. En effet, si elle était seulement constituée de mouvements actifs, la course serait probablement trop coûteuse en énergie mentale et physique…

Courir en rapprochant le talon de la fesse?

Comme mentionné précédemment, le talon qui passe proche de la fesse est un résultat d’une vitesse de course élevée et non une cause d’une vitesse de course élevée. Le talon qui passe près du fessier est une bonne chose lorsqu’on court rapidement, car le levier cuisse-jambe devient plus court et peut ainsi se diriger avec plus de vitesse vers l’avant. Sauf que l’objectif n’est pas d’y arriver en pensant à amener le pied près de la fesse de façon active.


La raison pour laquelle le pied passe près des fesses est que la cuisse, après avoir été aussi loin en extension que possible/nécessaire, accélère ensuite brusquement vers l’avant. Plus la cuisse accélère rapidement et plus elle a été loin derrière le corps, plus la partie inférieure de la jambe aura tendance à remonter haut. Dans la phase de recouvrement, la partie inférieure de la jambe est toujours «en retard» par rapport à la cuisse, car son retour en avant est un mouvement en grande partie passif. C’est donc le mouvement de la cuisse qui détermine en grande partie le résultat de la partie inférieur de la jambe.

Pour bien illustrer tout cela, voici une vidéo de quelqu’un qui marche (ça ressemble quand même un peu à la course). Notez que lorsque la jambe retourne vers l’avant, ce sont les muscles fléchisseurs de la hanche (devant la cuisse) qui s’activent et non les muscles fléchisseurs du genou (derrière la cuisse).

 

Cela étant dit, il est probablement quand même bénéfique de faire des exercices d’échauffement du style « talon-fesse », afin d’améliorer la coordination, l’amplitude de mouvement, etc. Par contre, recommander de passer le talon près de la fesse est une pratique à éviter.

Vous avez apprécié cet article et vous vous demandez comment dire merci? Partagez l’article à vos amis coureurs (ils vous en seront probablement reconnaissants) :[twitter style=”horizontal” float=”left” lang=”fr” use_post_url=”true”] [fbshare type=”button”]

 

Pour supporter notre site web, je vous invite aussi à vous procurer le t-shirt officiel de course à pied.ca!

 

 

4 réflexions au sujet de “Mythe 19 : en courant, le talon doit passer près de la fesse”

Laisser un commentaire