Quelle est votre récompense?

English follows

Ce que je trouve au moins aussi important et intéressant que d’étudier la meilleure façon de s’entraîner à la course à pied, c’est d’étudier ce qui fait que quelqu’un réussit à prendre l’habitude de courir. À quoi sert le meilleur programme d’entraînement du monde s’il traîne dans un tiroir? Pourquoi évaluer la VAM si vous ne réussissez pas à trouver la motivation nécessaire pour compléter vos entraînements par intervalles? À quoi sert de préparer des athlètes s’ils ne sont pas prêts à mettre l’effort lorsque vient le temps de participer à leurs entraînements?

Prenant en considération cet intérêt, j’ai lu un excellent livre, «The Power of Habits», qui décortique très bien quelles sont les trois composantes d’une habitude :

  1. Signal
  2. Comportement
  3. Récompense

J’ai fait un résumé de ce qu’est une habitude dans cet article. Je me permet d’utiliser la vitrine qu’est ce blogue pour me vanter (un peu, mais pas trop!) : j’ai réussi à prendre l’habitude de courir le matin. Je dois vous avouer que je suis assez fier d’avoir réussi à prendre cette habitude que j’ai souvent essayé de prendre avec peu de succès. Maintenant, depuis près de deux semaines et demi, j’ai couru chaque matin de semaine avant de commencer à travailler. Pour m’aider, je me suis déterminé un signal clair, le lever et surtout, je me suis promis une récompense : si je cours le matin, je passerai une meilleure journée et je n’aurai pas à me stresser avec mon entraînement. Pour moi, cette liberté et cette récompense vaut plus que la souffrance de se lever le matin, encore endormi et de mettre les pieds dehors par temps froid.

Aujourd’hui, je me suis demandé si j’étais le seul à avoir choisi cette récompense. Quelle est votre récompense pour courir? Courez-vous pour être en santé? Pour perdre du poids? Pour relaxer? Pour profiter du grand air? Quelle est votre récompense immédiatement après avoir couru?

Qu’est-ce que vous vous dites en revenant d’une course? À quoi pensez-vous? Qu’est-ce qui vous motive à mettre le pied dehors?

Je ne parle pas d’objectif ici qui font plutôt référence à la motivation. Je parle de quelque chose de plus court terme.

Alors, quelle est votre récompense?

How Are You Going To Reward Yourself?

What I find just as important and interesting as learning about the best way to run, is learning about how someone succeeds in building a running habit. What’s the point of the best workout program if you never use it? Why measure your MAS (maximum aerobic speed) if you can’t find the motivation to complete your intervals? What’s the point of training athletes if they don’t put in the effort when the time comes for them to train?

With these questions in mind, I read the book “The Power of Habits”, which does a good job in identifying the three parts of a habit:

  1. Cue

  2. Routine

  3. Reward

I’ve summarized what a habit is in this article. I’m taking the liberty of using this blog to brag (just a little bit, not too much!): I’ve succeeded in developing the habit of running in the morning. I have to admit that I’m very proud of having developed this habit, I’ve been trying to do so for a while, but with little success. Now, for the past 2 weeks and a half, I’ve been running every weekday morning before going to work. To do so, I figured out a cue, got up and, most importantly, I figured out a reward: if I run in the morning, I’ll feel better the rest of the day and I won’t have to worry about my workout. For me, this freedom and reward outweigh the hard task of getting up early in the morning, still half-asleep and getting my feet out the door when it’s still cold outside.

Today, I asked myself whether I was the only one who has this type of reward. What is your reward for running? Do you run to be healthy? To relax? To enjoy the fresh air? What is your immediate reward after finishing a run?

What do you tell yourself after finishing a run? What do you think about? What motivates you to get your feet out the door?

I’m not talking about long-term goals for motivation, but of something more short-term.

So, what’s your reward?

15 réflexions au sujet de “Quelle est votre récompense?”

  1. Je cours toujours le matin, très, très tôt, généralement avant le lever du soleil. Ma récompense, c’est le fait de savoir que quoi qu’il arrive, j’ai toujours accompli au moins une bonne chose avant tout le monde!

    Répondre
  2. Ma motivation est dans la fixation de mes objectifs a atteindre en terme d’événement de course ou je souhaitre etre, de distance et de pace.

    Répondre
  3. Le sentiment de m’accomplir et la bonne humeur qui viens avec une bonne course…qu’elle récompense !!!!et oui pas oublié le petit vino de temps en temps !!!

    Répondre
  4. Pour évacuer le stress, pour me redonner la bonne humeur après une journée de travail et pour le bien être de bouger et de s’accomplir ailleur qu’au travail! La récompense: un p’tit lait au chocolat après une longue sortie!! 🙂

    Répondre
  5. La même que toi Daniel, ma récompense pour courir tôt le latin est le plaisir de profiter d’une journée pleine et entiere pour moi et pour mes proches.

    Répondre
  6. Ma récompense est d’être beaucoup moins stressé au travail et dans mon quotidien. La course me permet aussi de ne pas faire de fixation sur mon poids. D’être une meilleur maman et un bel exemple pour mes enfants. Je cours depuis maintenant 2 ans, 7 demis au compteur. Je suis totalement accros au bien-être que me procure ce sport. En somme, c’est un besoin viscéral!!!!

    Répondre
  7. Pour moi la récompense, c’est la course en elle même car je pars de loin… Y’a a peine 5 ans je pesais 275 Lb et je ne bougeais pas car pas l’énergie et le corp ne suivait pas… Maintenant, que j’ai éliminer 100 lbs, je suis capable de bouger d’avantage donc je cours pour me récompenser d’avoir éliminer mon poids et le fais de courrir aide a maintenir mon poids donc voila la récompence de courrir 😉

    Répondre
  8. Ma récompense, c’est l’énergie et la forme physique que ça m’apporte, un sentiment de puissance. Je joue au hockey seulement occasionnellement mais j’ai quand même le souffle et les jambes pour le faire et je récupère plus vite sur le banc. Je fais du snowboard, encore seulement occasionnellement, mais même après une journée complète j’ai l’énergie et le contrôle dans les pistes difficiles, ça va encore très bien et je pourrais continuer des heures après la fermeture du centre de ski. Quand je vais danser, c’est la même chose, je pourrais continuer bien après la fermeture des bars. Il y a quand même des matins où je me sens moins enthousiaste pour aller courir et dans ces moments je doit me rappeler qu’après le retour au calme, je me sentirai vraiment beaucoup mieux et plus énergique.

    Répondre
  9. Ma récompense, immédiatement après, c’est le bien-être que l’on ressent et ainsi que le sentiment de me dépasser.

    Ensuite, plus tard viens le fait de d’avoir beaucoup plus d’énergie pour répondre à mes différents engagements. Puis d’avoir l’impression d’influencer positivement mes enfants en étant actif et persévérant. Elles m’accompagnent dans mes courses et maintenant elles ont commencé à y participer et s’y préparer. Ça ,c’est ma récompense préféré, si elles peuvent garder ça toute leur vie, j’en serai heureux.

    Répondre

Laisser un commentaire