Les trois facteurs principaux qui déterminent l’économie de course

L’économie de course (EC) est généralement définie comme la demande en énergie pour une certaine vitesse et est généralement obtenue en mesurant la consommation d’oxygène à une vitesse donnée. Même en prenant la masse du corps en considération, les coureurs qui ont une meilleure économie de course utilisent moins d’oxygène que ceux qui ont une moins bonne économie de course et ce, pour une même vitesse.

Qu’est-ce qui influence donc l’économie de course?

  • Adaptations métaboliques à l’intérieur du muscle, comme l’augmentation du nombre de mitochondries et d’enzymes oxydatives.
  • Habileté à emmagasiner, puis à relâcher de l’énergie élastiques dans les muscles et les tendons.
  • Technique de course efficace.

Mais comment peut-on avoir un impact positif sur ces facteurs?

Pour favoriser les adaptations métaboliques à l’intérieur du muscle, il n’y a pas beaucoup de secrets, il faut s’entraîner. Il semblerait d’ailleurs que l’entraînement en altitude provoquerait plus d’adaptations métaboliques.

Pour améliorer la composante élastique du muscle, l’entraînement à vitesse élevée et la pliométrie sont recommandés.

Finalement, en ce qui concerne la technique de course, minimiser la phase de freinage amène nécessairement une amélioration au niveau de l’économie de course. Par contre, dans une récente étude, les chercheurs remettent en doute la recommandation de minimiser l’oscillation du centre de masse.

À suivre…

7 réflexions au sujet de “Les trois facteurs principaux qui déterminent l’économie de course”

  1. Bonjour Daniel,
    Est-il possible d’avoir plus de précision sur “les chercheurs remettent en doute la recommandation de minimiser l’oscillation du centre de masse”?
    J’ai lu l’article dans le lien mais j’ai pas compris…

    Johann

    Répondre
      • Bonjour Daniel,

        Pourquoi se compliquer la vie avec leur méthodologie si on veut mesurer l’oscillation du centre de gravité?

        L’étude semble indiquer qu’il faut diminuer le temps de contact au sol.

        “it appears that optimal execution of stride angle allows runners to
        minimize contact time during ground contact, whereby facilitating a
        better RE”

        Quels sont les facteurs importants pour diminuer ce temps? Par exemple, l’endroit où la mise en charge se fait peut-il influencer ce temps?

        Répondre
        • Dans la citation, ils semblent impliquer que c’est l’angle optimal qui permet de réduire le temps de contact au sol. Est-ce que l’angle de la poussée serait un des facteur qui influence ce temps? Oui, selon eux. Probablement que l’endroit de la mise en charge aussi…

Laisser un commentaire