fbpx

Pourquoi court-on plus vite lors d’un événement?

La réponse est assez simple : les attentes.

Lorsqu’on s’inscrit à un événement, on se fixe souvent un objectif de temps relié à une distance, que ce soit avoué ou non. Déjà, cet objectif contribue à ce que les entraînements précédant l’événement soient plus réguliers et plus intenses. Aussi, un événement important contribue souvent à ce qu’on fasse des améliorations au niveau d’autres habitudes de vie comme l’alimentation, la consommation d’alcool ou le sommeil.

Donc, dans un premier temps, on court plus vite dans les compétitions parce qu’on se prépare mieux à un événement qu’à une course qu’on effectuerait seul.

Sauf qu’avec le même niveau d’entraînement et de préparation, la plupart des coureurs performent mieux dans un événement que seul.

C’est simple, courir à côté d’autres personnes et sous le regard des spectateurs placent une pression sociale, un stress supplémentaire sur le coureur et cela lui permet de courir vite, même dans un état de fatigue.

On est de plus en plus convaincu que ce qui nous empêche de courir plus vite est un «gouverneur central», dans notre cerveau, qui limiterait l’effort en fonction de différents paramètres. Pour plus de détails à ce sujet, voici quelques articles que j’ai déjà écrits sur le sujet :

La pression sociale résultant de la participation à une compétition n’augmente pas vraiment nos capacités physiques. Par contre, elle nous permet d‘ignorer pendant plus longtemps les signaux de fatigue que l’on reçoit de notre corps. C’est souvent bénéfique lorsqu’on veut réaliser une bonne performance.

Sauf que dans des conditions difficiles, cela peut mener à un effort trop grand, entraînant ainsi une chaleur corporelle trop élevée ou d’autres problèmes de santé.

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!

3 réflexions au sujet de “Pourquoi court-on plus vite lors d’un événement?”

  1. Je dirais quant à moi que les deux facteurs suivants sont déterminants pour m’aider à courir plus vite dans une compétition:

    1) vu que nous sommes entourés de coureurs, il est plus facile de se trouver un ‘lapin’, en sélectionnant un coureur devant nous qui a une bonne cadence, légèrement plus rapide que la nôtre, et sur lequel on peut tenter de s’enligner

    2) s’il y a beaucoup de spectateurs, le niveau d’encouragements peut facilement permettre d’augmenter la cadence, et surtout si la foule est très démonstrative près du fil d’arrivée, l’adrénaline embarque, ce qui me permet souvent de sprinter les derniers 250m, alors que seul je n’y arrive pas. On peut ainsi grappiller des positions ou à tout le moins donner tout qui nous reste comme énergie. Je n’appellerais pas ça de la pression sociale cependant, mais plutôt un transfert d’énergie!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Daniel Riou

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!