5 bienfaits de l’entraînement croisé

C’est quoi, l’entraînement croisé? C’est simplement le fait de s’entraîner dans plusieurs sports plutôt que de concentrer nos activités dans une activité physique unique. Simple non?

Concept vieux comme le monde et qui a fait ses preuves chez les athlètes de haut niveau, l’entraînement croisé gagne à s’introduire dans vos habitudes d’entraînement que vous soyez un athlète aguerris ou encore un coureur du dimanche!

5 raisons d'intégrer l'entraînement croisé

On vous présente donc 5 bienfaits de l’entraînement croisé :

1. Prévention des blessures

Tout mouvement répétitif peut occasionner une blessure de répétition. Le concept s’applique à l’entraînement, mais aussi dans les milieux de travail.

Une blessure de répétitions, c’est lorsqu’un mouvement est répété trop souvent et que le stress appliqué sur une partie du corps est plus grande que la capacité du corps à s’adapter.

Par exemple, une personne pour qui la charge de travail devant un écran augmenterait pourrait avoir des chances de subir une blessure au poignet si l’augmentation ne se fait pas progressivement.

La charge mise sur les articulation varie selon les différents sports. Des sports comme la course à pied ou le tennis comportent beaucoup d’impacts alors que d’autres comme le vélo ou le ski de fond en comportent moins.

L’intégration de l’entraînement croisé dans notre quotidien nous permets donc d’éviter la surcharge d’entraînement en sollicitant des mouvements différents. On évite ainsi de surcharger une articulation ou un muscle spécifique.

2. L’entraînement croisé permet de demeurer actif malgré les blessures

Comme nous ne sommes jamais à l’abris des blessures, il se peut malheureusement que vous ayez à faire face à cette situation un jour ou l’autre.

Si vous pratiquez uniquement la course à pied et que vous subissez une entorse à la cheville par exemple, les options qui s’offrent à vous sont le repos ou l’entraînement croisé.

Les deux options sont bonnes, mais la dernière vous permettra de garder une certaine base en demeurant actif. En plus, cet entraînement dans un autre sport vous permettra de garder le moral.

Tout dépendamment de la blessure et de votre condition, le vélo et la natation sont des alliés en période de réhabilitation!

3. Développer différentes habiletés

En essayant et en pratiquant différents sports, vous vous faites un très beau cadeau en développant de nouveaux patrons moteurs!

En effet, comme chaque sport nécessite des aptitudes particulières, l’intégration de l’entraînement croisé permettra à votre corps d’aller travailler des muscles et des aptitudes différentes.

Dans plusieurs cas, cette polyvalence s’avère bénéfique sur plusieurs points mais ça vous ouvre surtout une fenêtre de possibilités comme dire oui aux activités suivantes :

  • aller patiner avec vos petits enfants;
  • aller monter le Mont-Tremblant avec une amie;
  • aller faire du ski de fond avec votre père;
  • faire un entraînement de Zumba avec votre collègue dans le Défi Entreprises;
  • faire un entraînement de musculation maison avec votre conjoint(e) et un Altterre;
  • perfectionner votre petit dernier au soccer.

C’est vrai qu’avec l’âge, ça devient de plus en plus difficile d’acquérir de nouvelles habiletés. Par contre, ça peut-être extrêmement motivant de sentir qu’on débute quelque chose de nouveau et qu’on gagne en efficacité dans cette nouvelle activité.

De plus, apprendre quelque chose de nouveau, c’est tellement satisfaisant!

4. Bienfaits psychologiques de l’entraînement croisé

On sait que la raison principale qui pousse les gens à abandonner l’activité physique est le manque de motivation.

La pratique d’un unique sport peut parfois être monotone et on a souvent l’impression d’embarquer sur le pilote automatique : on répété les mêmes mouvements des centaines de fois faisant en sorte qu’ils deviennent une seconde nature chez nous.

Ça peut être plaisant et rassurant pour certains alors que ce n’est pas assez stimulant pour d’autres.

L’entraînement croisé permet donc au cerveau d’être stimulé davantage : une combinaison gagnante pour garder la motivation!

5. Découverte de VOTRE sport

Vous l’avez peut-être déjà trouvé et si c’est le cas, bravo! Sinon, en variant vos entraînements et en vous permettant d’essayer une multitude de sports variés, vous augmentez vos chances de découvrir un sport avec lequel vous tomberez en amour et qui vous motivera à bouger davantage. Ça, c’est gagnant!

Pour avoir des idées de nouveaux sports à intégrer, allez jeter un coup-d’oeil à l’article de Caroline Toupin, Trouver l’Équilibre avec les Entraînements Croisés.

Laisser un commentaire