comment débuter la course à pied à un âge avancé en 4 étapes, même si vous n’êtes pas sportif?

Vous entretenez l’idée de débuter la course à pied, mais croyez que votre âge constitue un obstacle? Détrompez-vous, il n’est presque jamais trop tard pour s’y mettre! Comble de bonheur, pratiquer la course à pied de façon régulière nous rajeunirait!

En effet, une étude a démontré que conserver un mode de vie actif par la pratique de la course à pied réduirait les risques de mortalité et d’invalidité, tout spécialement chez les coureurs plus âgés.

De plus, il semblerait que courir 3 fois par semaine pour une durée minimale de 30 minutes permettrait aux coureurs âgés de 50 ans et plus de retrouver un coût métabolique (quantité d’énergie nécessaire pour bouger) similaire aux personnes dans la vingtaine.

Comme l’âge n’est qu’un numéro, le nombre de chandelles que vous soufflerez cette année ne devrait pas influencer votre désir de débuter la course à pied.

Par contre, les étapes pour s’y prendre sont relativement différentes compte tenu du ralentissement du métabolisme et de la diminution de la masse musculaire, de la flexibilité et de la densité osseuse. Voici donc 4 petits conseils à prendre en considération avant de vous lancer dans l’aventure :

1. Renforcer ses muscles et améliorer sa flexibilité

Comme la masse musculaire et la flexibilité tendent à diminuer avec l’âge, l’incorporation d’une routine de musculation et de flexibilité est primordiale. Vous diminuerez ainsi vos risques de blessures et améliorerez votre posture ainsi que vos performances globales en terme de course à pied.

De plus, de récentes études ont démontré qu’entraîner sa musculature permettait de vivre plus longtemps. Pour en savoir davantage, c’est ici.

2. Opter pour le fractionné

Quand on parle de fractionné, on fait référence à l’alternance entre la course et la marche. Ce conseil s’applique en fait à n’importe qui qui débute la course à pied et ce, peu importe l’âge. Cette façon de faire vous permettra d’éviter les blessures et d’atteindre vos objectifs plus rapidement.

En effet, si vous débutez trop rapidement, les chances que vous vous épuisiez sont assez grandes ce qui pourrait entraîner un ralentissement marqué de votre progression ainsi qu’une démotivation vous forçant à abandonner la course à pied. Vous verrez, le fractionné, c’est plaisant! D’ailleurs, si vous cherchez à débuter doucement avec un programme fractionné, on peut vous suggérer notre programme pour courir un premier 5 km.

3. Récupérez adéquatement

Avec l’âge, le métabolisme ralenti ce qui signifie que la régénération des cellules se fait de façon plus lente. Il est donc primordial de s’allouer suffisamment de temps entre ses séances d’entraînement afin d’éviter les blessures et d’optimiser vos sorties.

Avant de sortir courir, demandez-vous comment vous vous sentez ; si la réponse est « fatigué(e) » ou encore « j’ai une petite douleur à tel endroit », profitez-en pour vous reposer ou encore pour faire une petite séance de mobilité.

Vous avez cessé de courir pendant une longue période de temps (aussi courte qu’une semaine parfois) et désirez recommencer la course à pied? Sans nécessairement recommencer du début, vous devez par contre y aller de façon progressive afin de permettre à votre corps de s’adapter à la nouvelle charge.

4. Avoir des chaussures appropriées

Ici, loin de nous l’idée de vous forcer à consommer en achetant une nouvelle paire de soulier si elle sert seulement 4 fois parce que finalement, vous vous êtes rendus compte que la course à pied, ce n’est pas votre tasse de thé.

Par contre, si vous êtes vraiment motivé(e) par ce sport et qu’après avoir fouillé dans vos garde-robes vous vous êtes rendus compte qu’aucune paire de souliers n’allait faire l’affaire (on vous invite à jeter un coup-d’oeil à l’article « Porter ses chaussures de course à tous moments : bon ou mauvais? » pour plus d’informations), nous vous encourageons fortement à visiter une boutique spécialisée en course à pied.

En effet, avec le temps, le corps humain développe quelques débalancements au niveau des pieds et du corps qui pourraient empirer à la course à pied lorsque mal chaussé.

Pour vous aider dans vos choix de souliers, nous vous invitons à jeter un coup d’oeil à l’article « Comment choisir vos chaussures de course?« .

Alors voilà! La course à pied demeure un sport accessible à tous et ce, peu importe l’âge! N’hésitez pas à nous écrire en commentaires vos expériences! On adore vous lire!

1 réflexion au sujet de « comment débuter la course à pied à un âge avancé en 4 étapes, même si vous n’êtes pas sportif? »

  1. J’en suis la preuve vivante. J’ai commencé à courir à près de 57 ans et j’ai couru un marathon à un peu plus de 59 ans. Je suis très fier de mon temps, 03h49m50s. À plus de 62 ans, je cours toujours 35 kms par semaine. Le fractionné, pour commencer, c’est excellent !
    Vive la course !!!

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.