fbpx

Comment s’entraînent ceux qui participent au marathon de Boston?

Parfois, je me demande quelle place prendront les applications  »populaires » dans la recherche sur l’activité physique dans le futur. En effet, qui aurait pu imaginer il y a quelques années pouvoir accumuler autant de statistiques sur autant de personnes, via une simple application? Je parle ici de l’application Strava, probablement une des plus populaires au monde pour évaluer son entraînement de course à pied. Ce type d’application s’adresse à ceux qui aiment les chiffres et qui, généralement, sont assez compétitifs.
Entraînement hebdomadaire
Les athlètes qui ont participé au marathon de Boston s’entraînent beaucoup! La plus petite semaine d’entraînement est en moyenne de 58 kilomètres, alors que la plus grosse semaine d’entraînement est atteinte 3 semaines avant le marathon et comprend 72 kilomètres en moyenne. Cet entraînement est réparti sur 5.3 entraînements par semaine pour les hommes et 4.9 entraînements par semaine pour les femmes.

Affûtage

Au cours des 3 dernières semaines, le volume d’entraînement diminue de façon drastique pour atteindre 27.35 kilomètres lors de la dernière semaine (excluant le marathon bien sûr).

Longues sorties

Les entraînements de plus de 24 kilomètres étaient considérés comme des longues sorties. En moyenne, les athlètes ont effectué 4.2 longues sortie au cours des 12 semaines qui précédaient le marathon. La longueur moyenne des longues sorties était de 30 km.

Moment de l’entraînement

Le moment le plus populaire pour l’entraînement était entre 3 h et 8 h, le matin avec 30 % des entraînements. On remarque par contre que l’entraînement est assez bien équilibré entre les différents moments de la journée, à l’exception de la période de 23 h à 3 h (!).

 

Résultats en fonction de l’âge

En général, plus les athlètes sont jeunes et plus les coureurs sont rapides. C’est parfaitement normal, car le temps de qualification est plus rapide pour les groupes les plus jeunes. Voici le temps moyen par groupe d’âge :

  • 18-24 ans : 3:19:38
  • 25-34 ans : 3:23:20
  • 35-44 ans : 3:53:58
  • 45-54 ans : 3:56:16
  • 55-64 ans : 4:04:17

Avez-vous déjà participé à Boston? De quoi avait l’air votre entraînement?

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!

5 réflexions au sujet de “Comment s’entraînent ceux qui participent au marathon de Boston?”

  1. Environs 5 fois semaine a partir du mois de janvier et si je me sentais bien un sixième entrainement le lundi mais léger, et comme je le dit, les lundi étaient généralement pour le repos pcq les longues du dimanche sont des entrainement particulio brutal, notre terrain de jeu pour le marathon de Boston se trouve a Rigaud avec ses 18-25 ou 30k et plus le tout agrémenté d’un dénivelé positif d’environs 350 mètres, le mini Boston qu’on l’appelle, brutal mais tu arrive fin prêt à Boston au mois d’avril.

    Répondre
      • J’ai couru le marathon de Boston 7 fois de 2011 à 2017. Pour 2017, mes entrainements étaient sensiblement identique à Stéphane. J’ai aussi fait les sorties du mini-Boston.

        https://www.facebook.com/events/401847533513619

        Par contre en 2016, j’avais une blessure au tendon tibial-postérieur qui m’a limité à 3 entrainements par semaines sur tapis roulant pour un volume entre 30 à 50km de course par semaine, avec un complément de 3-4 entrainement sur vélo stationnaire de 45 min chaque par semaine. Cet entrainement m’a quand meme permis de faire un très bon temps de 3:20 à Boston et de 3:16 à Ottawa en 2016. Mon meilleur temps à Boston s’est fait en 2013 en 3:10.

        Il est donc qu’en même permis de faire un bon temps avec moins de volume de course, pourvu qu’il soit complété avec une autre activité aerobique.

        Simon

        Répondre
  2. Bonjour Daniel,

    Je suis exactement dans la « moyenne ». Je ferai mon deuxième Boston en avril 2018. Mon entraînement pour ce Boston devrait commencer au début février avec 5 sorties par semaine pour une moyenne d’environ 65 km. Chaque semaine, une sortie est pour des intervalles et une sortie est un 21 km (demi-marathon). Une sortie, trois semaines avant Boston, sera un 30 km.

    D’ici février, je ferai en moyenne 4 sorties par semaine pour une moyenne d’environ 50 km par semaine. J’ai 57 ans, je dois être prudent et éviter de faire trop de sorties qui comportent 24 ou 25 km car c’est très exigeant pour le corps. Lors de mon premier Boston en 2016, j’ai fait l’erreur de commencer mon entraînement intensif trop tôt, dès octobre 2015, de faire de trop longues sorties et je suis arrivé blessé à une hanche et brûlé mentalement.

    Bon Boston à tous ceux qui sont inscrits.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Daniel Riou

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!