Quelle est l’erreur numéro 1 que les gens font en lien avec la nutrition?

English follows

Dans le cadre du Défi Entreprises, nous offrons des conférences sur trois sujets : l’activité physique, la santé mentale et la nutrition. Les conférences sur la nutrition sont animées par Caroline Trudeau dans la région de Montréal. Nous avons eu la chance de lui poser quelques questions sur sa pratique et sur quelques sujets chauds sur la nutrition.  

Quelle est votre approche face à la nutrition et pourquoi avoir privilégié cette approche dans votre pratique?

Dans mes débuts de pratique professionnelle, j’ai rapidement constaté à quel point les gens étaient préoccupés par leur alimentation et très souvent de façon excessive. Je souhaitais être une professionnelle qui n’allait pas exacerber davantage cette préoccupation déjà bien ancrée chez mes clients. Au contraire, je souhaitais les accompagner pour que leur vision de l’alimentation change, et que l’acte de manger redevienne une source de plaisir.

Je me suis donc formée pour intervenir sans nuire, principalement en lien avec le poids et les problèmes de comportements alimentaires. En consultation individuelle, tout comme en conférence, je propose une approche positive de l’alimentation basée sur nos signaux internes, sur nos sens et sur le plaisir de manger. J’accompagne les gens à se faire confiance quant à leurs choix alimentaires, autant au niveau de la qualité que de la quantité. L’objectif étant de développer une relation positive avec la nourriture, plutôt qu’une relation conflictuelle ou empreinte de culpabilité. Je vise le poids naturel de la personne, afin d’optimiser son bien-être et sa santé physique et psychologique.

Quelle est l’erreur numéro 1 que les gens font en lien avec la nutrition?

En lien avec le poids, je dirais de trop se fier à des repères externes (plans, régimes alimentaires, quantités exactes à consommer, etc.) au détriment de l’utilisation de nos signaux internes qui, pourtant, nous guident à consommer la quantité d’aliments que notre corps a réellement besoin. Quand on y pense, notre corps est pourtant le mieux placé pour connaître nos besoins, qui varient chaque jour ainsi que selon les périodes de la vie. En se fiant uniquement à des repères externes à nous, on en vient à ne plus faire confiance à nos signaux de faim et de satiété, à nos envies alimentaires ou au plaisir lié à l’acte alimentaire.

C’est normal de chercher des repères face à la cacophonie d’informations sur la nutrition de nos jours. Malheureusement, cela fait en sorte qu’on oublie de se poser des questions de base : est-ce que je ressens des symptômes de faim avant de manger? Est-ce que j’ai réellement envie de manger cet aliment? Est-ce que cesse de manger avant de me sentir trop rempli? 

Vous avez travaillé pour l’organisme ÉquiLibre, qu’est-ce qui vous rejoint chez cet organisme?

ÉquiLibre est un organisme à but non lucratif qui vient en aide aux personnes préoccupées par leur poids. Travailler pour ÉquiLibre a été un point tournant dans ma carrière; je pouvais travailler à 100% avec l’approche que je préconisais et l’approfondir sous tous ses angles! ÉquiLibre mets en place des actions qui encouragent le développement d’une image corporelle positive et l’adoption de saines habitudes de vie. Les campagnes de sensibilisation, outils, formations, programmes d’intervention que l’organisme développe sont essentiels dans notre société où la pression est grande face à l’apparence et à la beauté. On a grandement besoin de ce genre d’actions, entres autres pour amener des changements au niveau des normes sociales de beauté. Je suis fière d’avoir pu y mettre mon grain de sel et de continuer à y contribuer en tant que formatrice et rédactrice-experte pour l’organisme.

Vous présentez les conférences en nutrition dans le cadre du Défi Entreprises, pouvez-vous nous parler un peu de cette conférence?

C’est ma conférence chouchou, j’adore l’animer! La thématique de l’alimentation intuitive est peu connue et les participants sont toujours agréablement surpris par cette façon positive d’aborder l’acte de manger.

La conférence L’alimentation intuitive : une approche positive face à la nourriture traite principalement de l’élément le plus concret de l’alimentation intuitive, soit les signaux corporels de faim et de satiété. On y explore en détails ces signaux que notre corps nous envoie afin de réguler la quantité d’aliments que l’on devrait manger. On remet en perspective les attentes souvent irréalistes liées à la perte de poids et on aborde les obstacles au respect de nos signaux. J’y partage mes stratégies pour être davantage à l’écoute de nos besoins et de nos envies alimentaires au quotidien. Un temps est réservé pour répondre aux interrogations des participants sur le sujet. Au terme de la conférence, les participants sont en mesure de débuter l’observation et le respect de leurs signaux lors des repas, au travail comme à la maison! Ainsi, ils sont plus aptes à répondre à leurs propres besoins énergétiques afin d’optimiser leur potentiel de santé physique et mentale.

Pour tous les détails sur les forfaits d’inscriptions incluant cette conférence, cliquez ici.

 


At Défi Entreprises, we offer conferences on three subjects: physical activity, mental health and nutrition. The nutrition conferences are led by Caroline Trudeau from Montreal. We had the chance to ask her a few questions about her job and some hot topics about nutrition.

 

What is your approach to nutrition and why have you focused on it in your job?

 

When I first started working as a professional, I quickly noticed how worried people are about how they eat, often excessively worried. I was hoping to do my job without making my clients even more worried. On the contrary, I wanted to work with them as they changed their view on nutrition, and to get them to genuinely enjoy eating once again.

 

So I learned how to help them take action without overburdening them, especially when it comes to weight and eating behaviours. On a one-on-one basis, same as I do in conferences, I recommend a positive approach to eating based on our internal cues, our senses and the joy of eating. I help people trust their eating choices, both on quality and quantity. The goal is to develop a positive relation with food, instead of a conflictive one or one filled with guilt. I aim for the person’s natural weight to maximize their wellbeing as well as their physical and psychological health.

 

What is the number 1 mistake people make about nutrition?

 

When it comes to weight, I would say people focus too much on external cues (programs, diets, exact quantities of food, etc.) instead of listening to their internal cues, which tell us how much food our body really needs. When we think about it, our bodies are the best at telling us exactly what we need, which can vary from day to day and in different periods in our life. By focusing only on external cues, we stop listening to signs our body gives us when we’re hungry or full. We also stop enjoying eating.

It’s normal to look for different cues when we have all this information on nutrition easily accessible to us at the click of a button. Unfortunately, it makes us forget to ask the basic questions: is my body telling me I’m hungry? Do I really want to eat this? Do I stop eating just before I feel fully satisfied?

 

What made you work for the organization ÉquiLibre?

 

ÉquiLibre is a non-for-profit organization which helps people who are worried about their weight. Working for ÉquiLibre was a turning point in my career; I was able to work 100% on the approach I had been recommending and to dive deep into it from different angles! The work that ÉquiLibre does encourages people to adopt a  positive body image and healthy life habits. The awareness campaigns, tools, training, intervention programs that the organization develops are essential in our society where there’s a lot of pressure on your beauty and appearance. We really need these initiatives to bring about change with regards to social beauty norms. I’m proud to have put in my two cents’ worth and to continue to help out as a trainer and an expert writer for the organization.

Could you talk about the conferences you give for Défi Entreprises?

Those conferences are very special for me, I love giving them! Intuitive eating isn’t very well known and the participants are always pleasantly surprised by this positive way of eating.

The conference called Intuitive Eating: A Positive Approach to Food mainly deals with the most concrete elements of intuitive eating, which are the signs our bodies give us to tell us we’re hungry or full. We explore these signs in detail to regulate how much food we should be eating. We put the unrealistic expectations linked to weight loss into perspective and we address the obstacles linked with those signs. At the conferences, I share my strategies for listening to our daily needs and dietary desires. There’s also a Q&A session. By the end of the conference, participants have started to learn how to listen and respect the signs their bodies give them during meals, both at work and at home! This enables them to respond to their own energy needs to maximize the potential of their physical and mental health.

 

1 réflexion au sujet de « Quelle est l’erreur numéro 1 que les gens font en lien avec la nutrition? »

Laisser un commentaire