Pourquoi ralentissons-nous avec l’âge?

En général, plus on est vieux, moins on court vite. Il est vrai que certains coureurs s’améliorent avec le temps, mais souvent ces personnes débutent ou augmentent soit la qualité ou le volume de leur entraînement.

Qu’est-ce qui cause ce ralentissement?

Le Vo2 max, soit la capacité de notre corps à utiliser de l’oxygène. Autrement dit, avec l’âge, le Vo2 max diminue. Par contre, une nouvelle étude nous permet d’analyser la situation sous un autre angle :

Selon les résultats de cette étude, les coureurs plus âgés font des foulées moins longues que les coureurs plus jeunes. Par contre, la fréquence des pas, elle, est inchangée.

De plus, les forces appliquées sur les articulations des coureurs plus âgés diminuent. Cela signifie que les coureurs âgés produisent moins de force, se propulsent moins loin et vont moins vite, en moyenne.

La différence principale en terme de technique de course est que les coureurs plus âgés utilisaient moins les muscles de leurs mollets.

Pour quelle raison ces muscles sont-ils moins utilisés?

  • Est-ce que la capacité aérobie diminuée des coureurs plus âgés entraîne automatiquement une diminution de l’activation des mollets?
  • Est-ce une façon pour le corps de protéger les mollets?
  • Est-ce que les mollets deviennent plus faibles avec le temps?

Si la troisième option s’impose, la musculation serait un excellent moyen afin de diminuer l’effet de l’âge sur la vitesse.

 

1 réflexion au sujet de « Pourquoi ralentissons-nous avec l’âge? »

Laisser un commentaire