fbpx

Les 3 étapes pour se vêtir quand il fait froid

À la suite du dernier texte sur les trucs de motivation pour mieux courir l’automne, une lectrice m’a demandé gentiment mon avis sur la façon de s’équiper et de s’habiller par temps froid. Comment se vêtir quand il fait froid?

La réponse doit rester relativement simple, malgré l’offre chargée de vêtements et d’équipements impressionnante pour nous, coureurs et coureuses, à notre époque «techno-gadget-recyclage».

J’ai choisi de catégoriser la réponse en 3 points pour simplifier le dossier! Au-delà de ces 3 points, je t’invite à tester plusieurs choses sur de courtes distances. Tu auras l’occasion de personnaliser ta course dans le froid. Chaque coureur est unique. Nos hivers aussi sont uniques. Tu devras probablement subir des températures très froides et peut-être quelques périodes de pluie au mois de février. Ce qui ne tue pas te rend plus f_ _ _ (e)!

La recette miracle ? Le multi-couches!

LES 3 ÉTAPES (3 couches) :

1 – PRÈS DE LA PEAU:

Tissu anti-humidité, mince, en polyester, collé sur ta peau, qui laisse passer la sueur. Évitez d’investir dans un morceau trop chaud. Vous serez content de l’avoir dans des températures extrêmes mais regretterez votre achat dans des températures clémentes. Vous pouvez tout simplement ajouter des couches lorsque nécessaire.

Les gars … Je vous suggère fortement le boxer sous-vêtement de course coupe-vent, en plus des 2 autres couches (voir ici bas). Une gelure de course au p_ _ _ _  est extrêmement douloureuse. #jaidéjàeuça

2 – COUCHE THERMIQUE :

La couche « entre-deux » qui conserve la chaleur. Une bonne couche thermique est souvent un amalgame de matériaux comme le nylon, le polyester, le spandex et la laine. S’il fait très froid, tu peux ajouter autant de couches thermiques que tu veux. Il existe, dans plusieurs marques, de nombreux modèles de couches thermiques très légères et confortables. L’objectif de cette couche est d’emprisonner l’air, afin de servir d’isolant, un peu comme la laine minérale dans votre maison.

3 – COUPE-VENT:

Un survêtement qui respire, style manteau de sport, souvent nommé membrane imper-respirante, te protégera des vents et des précipitations, en laissant sortir la chaleur et l’humidité pour prévenir la surchauffe et le refroidissement. Même si tu penses qu’il n’y a pas de vent, tu vas en créer avec ta vitesse contre l’air.

Quelques conseils pour se vêtir quand il fait froid en vrac :

  • Raccourcir les sorties en durée et kilomètres, surtout au début des saisons froides;
  • Faire des boucles dans ton quartier, tu pourras ainsi y lasser une couche si tu as trop chaud ou en ajouter;
  • Évite le coton, même pour ta tuque, ta cagoule et tes gants. Garde le coton pour ton divan / café B_ _ _ _ _ _ ;
  • Ajoute des crampons à tes chaussures de courses habituelles. Tu trouveras des crampons en caoutchouc que tu pourras mettre et enlever facilement dans les boutiques pour coureurs. Il est également possible de faire installer de petits crampons directement sur tes chaussures;
  • Ne sous-estime pas le vent créé par ton corps qui frappe l’air avec la vitesse. La couche #3 est toujours importante;
  • Si porte un foulard tubulaire devant ta bouche pour réchauffer et humidifier l’air qui entre, tes bronches te remercieront;
  • Les chemins, trottoirs et conducteurs de véhicules sont tous des items à considérer avant et pendant ta sortie. C’est important de choisir un parcours sécuritaire et plaisant. Évite de créer un scénario qui se rapproche de Hunger games;
  • Ajoute des bandes réfléchissantes à ton équipement ou encore utilises ta lampe frontale. Il fait noir plus tôt. Tu dois être vu.

Voici de bons articles et liens sur la COURSE EN HIVER :

Courir par -20°C, CHARLES-ÉDOUARD-CARRIER, La Presse
Cinq trucs pour courir l’hiver, DANIEL RIOU, Défis

Bon défi! Bonne saisons froides!

Ça prend une dose de COURAGE pour sortir par temps FROID | Ian Clermont (mon frère) sur cette photo en a eu ce matin de février en Abitibi …

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!

5 réflexions au sujet de “Les 3 étapes pour se vêtir quand il fait froid”

  1. Intéressant, ton article. Je me suis fais un journal des températures. Exemple: s’il fait -5’C je porte tels vêtements, s’il fait -10’C je porte….ainsi de suite. Ça a vraiment bien fonctionné pour moi. Je n’ai aucun vêtement « technique », je porte mes guénilles en couches, mais je ne fais que des 5 km max l’hiver et ne courre qu’à moins de -15’C, je tiens à le préciser. J’ai 54 ans, j’ai le droit hihi!

    Répondre
  2. Ne pas oublier de couvrir les extrémités: pour moi, sous-gants techniques (légers, respirants et fins, jusqu’à -10°C) ou en soie (le must, mais pas en-dessous de -5°C). En-dessous de -10°C, sous-gants et gants techniques.
    Tuque légère et/ou bandeau en textile technique pour la tête et les oreilles.
    Et … chaussettes en laine mérinos.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Daniel Riou

Rejoins 36 521 passionnés d'activité physique

Vous obtiendrez mes 10 meilleurs trucs sur l'entraînement et la course sur des sujets comme la perte de poids, la technique de course et la motivation. Toujours dans une approche rationnelle et scientifique, mais pas plate!

You have Successfully Subscribed!